Le « Monstre » du loch Ness et les Siens

Depuis seulement quelques semaines une nouvelle route longe la rive nord du lac. Le 14 avril dans l’après-midi, Mr et Mrs John MACKAY rentrent chez eux à Drumnadrochit où ils sont hôteliers. Soudain Mrs MACKAY aperçoit deux bosses monstrueuses émergeant au centre du loch. Rentrés chez eux, ils ne parlent guère de leur aventure si ce n’est à l’un de leurs amis, Alex CAMPBELL, jeune garde-pêche mais aussi correspondant local de l’INVERNESS COURRIER.


C’est le 2 mai suivant que l’article sort et le terme « monstre » y est repris pour la première fois. Le mal est désormais fait. Dès les premiers témoignages publiés, la polémique s’engage et l’énigme prend une ampleur hors de toute mesure. Pour les uns – surtout les témoins – le monstre est bien réel ; pour les autres – les zoologistes dans leur grande majorité – le scepticisme est grand.
Du côté du loch Ness les observations se multiplient. Mais tous ces témoignages ne sont que des mots, la Science, elle réclame des preuves, des preuves probantes, indiscutables. Des photos ? Il y en a eu….et non truquées….
Face aux témoignages de plus en plus nombreux au cours des années et aux photographies, la Science commence à émettre des hypothèses, plus farfelues les unes que les autres pour expliquer ce qu’elle ne parvient pas à comprendre. Pourtant certains esprits ouverts commencent à se pencher sérieusement sur le problème, et plusieurs hypothèses quant à la nature du Monstre sont émises. Mais des créatures semblables à NESSIE sont aussi signalées dans plusieurs autres lacs à travers le monde : au Canada, en Irlande, en Suède ou en Norvège, par exemple.
Durant cette conférence vous explorerez avec nous les principaux lochs hantés par NESSIE et les siens et nous tenterons de treouver des réponses.

Pour réserver

Cette entrée a été publiée dans Activités, conférences publiques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.