Dans le sillage du Monstre du Loch Ness : Les Expéditions

C’est en 1901 que la première expédition a été organisée au Loch Ness par Sir John Murray, océanographe dont la réputation n’était plus à faire après son expédition de 4 ans autour du globe à bord du navire océanographique Challenger en 1872 dont la publication des résultats en 50 volumes s’était achevée en 1896 .

A cette époque il n’était pas encore question de Nessie, le »Monstre » du Loch Ness.

Lors de cette expédition on utilisa pour la première fois des thermistors pour mesurer les températures dans un loch (lac, en gaélique écossais).
L’expédition a découvert des couches de température plus profondes que celles détectées ces dernières années.

Les opérations ont été effectuées à partir du hangar à bateaux de l’abbaye de Fort Augustus.

C’est à peu près à cette époque que l’un des moines a utilisé une combinaison de plongée pour visiter les fondations de Cherry Island, un crannog (île artificielle) fabriqué par l’homme à l’Age du Bronze, dans la Baie d’Inchnacardoch, et la seule île du loch Ness.

En 1897 Sir Murray avait commencé une étude bathymétrique des lochs écossais, étude dont les résultats furent publiés en 1910.

À l’aide d’un sondeur grâce auquel la profondeur est déduite de la mesure du temps de trajet d’un signal acoustique réfléchi par le fond. une étude détaillée a été entreprise et le point le plus profond a été enregistré à 754 pieds, soit 230 mètres.

Depuis d’autres expéditions ont été montées.

Pour en apprendre plus sur Nessie, le Monstre du Loch Ness

<< Rendez-vous ici ! >>

 

Ce contenu a été publié dans Activités, conférences publiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.