Bestiaire extraordinaire, animaux fabuleux

19,99€

Bestiaire extraordinaire, animaux fabuleux

Table des matières

  • Les oiseaux mystérieux d’Audubon Par Dr. Jean-Jacques BARLOY

Dans son fameux ouvrage The birds of America (1827-1839), Jean-Jacques Audubon, dit John-James Audubon, a décrit et figuré plusieurs oiseaux apparemment inconnus de la science.

L’interprétation de certains croquis de l’explorateur sont sujet à caution : oiseaux inventés ? Disparus ? Inconnus aujourd’hui ? Non-identifié ?

Les différentes hypothèses sont abordées, et mises en relation avec la vie aventureuse de ce précurseur de l’ornithologie.

  • La Bête du Gévaudan, mises à jour et mises au point Par Alain BONET

La « Bête du Gévaudan » est le surnom de l’animal auquel a été attribué une série d’attaques contre des humains dans le sud de la France entre 1764 et 1767.

Quoique parfaitement historique, cette affaire a donné lieu à des interprétations légendaires et fictives, et beaucoup de ces légendes apparaissent encore dans des ouvrages à prétentions scientifiques.

La recherche a beaucoup progressé ces dernières années, mais les plus récentes trouvailles n’ont pas encore reçu beaucoup de publicité. Il paraît donc nécessaire de « remettre les pendules à l’heure. »

L’exposé vise à présenter ces mises à jour (nombre de victimes, le sort réservé aux animaux abattus, témoignages contemporains) et à rétablir la véracité historique dans quelques cas où les romans et la légende ont pris le pas sur les documents.

  • Le Poulpe Colossal et l’Enigme des abysses Par Dr. Florent BARRERE
Le calmar géant, dont l’espèce la plus représentative est l’Architeuthis dux, est connu de tous les peuples de la mer depuis trois millénaires.
 
Pourtant, il n’a été classé qu’en 1857 par le professeur Steenstrup, et les premiers clichés photographiques de cet animal évoluant dans son milieu n’ont été pris qu’en septembre 2004.
 
D’abord envisagé comme une obscure créature tentaculaire, dont le mythe s’édifie à travers le polype dévoreur de salaisons de Pline l’Ancien ou encore le Kraken destructeur de navires de la légende scandinave, le calmar géant s’incarne progressivement par les échouages massifs de Terre-Neuve et du Labrador entre 1871 et 1879, et accède à une authentification scientifique par un patient travail de comparaison entre gravures, clichés photographiques et organes naturalisés.
 
  • Écriture et cryptozoologie Par Dr. Catherine GRAVET

Si le vocabulaire de la cryptozoologie peut inspirer les journalistes, les cryptozoologues déploient des trésors d’ingéniosité en matière d’écriture. Nous nous proposons d’étudier les techniques d’écriture utilisées par les uns et les autres, de tenter d’évaluer leur littérarité, leur efficacité, notamment dans le domaine de l’argumentation, de cerner l’idéologie qui peut leur être sous-jacente.

  • Sasquatch 2011 : Compte-rendu Par Eric JOYE
 En 2011, pour une année de plus, je me suis rendu en Colombie Britannique. J’ai eu l’occasion d’être accueilli par des collègues Bigfooters, dont certains m’étaient totalement inconnus auparavant.
J’ai aussi rencontré le Dr John Bindernagel dont j’avais fait la connaissance en Californie en 2003. 
Même si je n’ai pas eu l’occasion de passer beaucoup de temps sur le terrain, j’ai pourtant fait quelques découvertes intéressantes.
 
  • Le papillon et le lézard prédits : quand la cryptozoologie se passe de témoignages ou de l’importance des preuves circonstancielles Par Michel Raynal

Nombre de cryptozoologues croient que la cryptozoologie s’appuie obligatoirement sur des témoignages (dont la fragilité est justement soulignée par leurs opposants) : si c’est souvent le cas, ce n’est certainement pas une règle absolue, comme le montrent deux victoires spectaculaires de la cryptozoologie, faites à près d’un siècle d’intervalle, à savoir un papillon malgache et un lézard sud-américain, dont l’existence a été « prédite » en l’absence de tout témoignage. Ces 2 cas (et d’autres encore) illustrent l’importance des de preuves circonstancielles en cryptozoologie.

  • Pour une approche statistique de la cryptozoologie Par Pr. Charles PAXTON