Vivez Votre aventure extraordinaire ce printemps

Vivez Votre aventure extraordinaire ce printemps et devenez « traqueur » de Bigfoot/Sasquatch

Sasquatch (illustration Ph. Coudray)Depuis longtemps vous rêvez de traquer le Bigfoot ou Sasquatch, de découvrir ses empreintes dans la boue et – qui sait ? – de tourner une vidéo de notre « ami velu » au moins aussi nette que la célèbre séquence ci-dessous, prise par Roger Patterson et Bob Gimlin en 1967 ?

 

Ou bien peut-être vous vous interrogez ….

  • le Bigfoot ou Sasquatch existe-t-il ou n’est-ce qu’une légende ?
  •  les empreintes sont-elles bien réelles, les témoignages sont-ils crédibles ?
  • Est-ce que vous doutez parfois et cela fait longtemps que cela vous énerve ?
  • Depuis longtemps rêvez-vous de vous faire votre propre opinion ?
  • Et fantasmez-vous, comme moi, de tourner une vidéo de notre « ami velu »?

Toutes ces interrogations je me les suis posées, tous ces rêves je les avais également !

Mais j’avais la chance d’avoir autour de moi des amis qui se posaient les mêmes questions.

Nous avons décidé de mettre en commun nos énergies et de nous transporter sur le terrain pour nous rendre compte par nous-mêmes.

J’y reviendrai plus tard….

Dans la vidéo (2008) qui suit, je vous montre un résumé de nos découvertes et de notre travail de terrain.

VOUS aussi vous POUVEZ trouver des preuves de l’existence du Bigfoot et participer à l’identification d’une nouvelle espèce !

 Réservez votre candidature ICI !!!

Mais vous vous dites : « tout cela est bien beau, mais…

monter une expédition sur la côte pacifique de l’Amérique du Nord doit être compliqué, que cela met du temps et coûte cher…

Et vous n’avez pas tort!

  1. En effet vous ne savez sans doute pas où aller pour
    glacier

    Vue d’un glacier en Colombie Britannique (Photo E. JOYE)

    prospecter : le territoire est tellement vaste (la Colombie Britannique seule fait 2,5 fois la superficie de la France, avec 63% de forêts !)

  2. En outre vous risquez de vous perdre dans les immenses forêts canadiennes avec un réel risque pour votre santé, voire votre vie.
  3. Ensuite vous risquez  de revenir bredouille après des jours et des jours de prospection à travers montagnes et forêts
  4. Et pour finir il vaut mieux connaître l’anglais et ce n’est pas votre point fort. Même si le français est la 2e langue officielle au Canada, elle est minoritaire en Colombie Britannique

Sans parler de l’organisation de votre voyage !

  1. trouver une date et la combiner avec un billet d’avion à un prix intéressant (600-800 €)
  2. faire le tour des comparateurs pour louer un véhicule 4×4 à un bon prix (300 à 800 €, en fonction de la durée)
  3. peut-être aussi chercher une chambre d’hôtel pas trop loin de l’aéroport à l’arrivée ou au retour (60 à 80 €)
  4. savoir comment partir et revenir à l’aéroport
  5. se renseigner sur les horaires des ferry-boats et leurs tarifs car vous serez amené à les prendre (coût d’un ferry 1 passager+1véhicule : 50 € selon le trajet) 

Il faudra aussi vous équiper en matériel :

  • en appareils optiques performants : vision nocturne (2000 € à 4000 €
    ATN Gén 2+

    Amplificateur de vision nocturne ATN (Gén 2+) utilisé lors de nos expéditions

    selon le modèle), appareil photo 3D (250 €) pour photographier empreintes et indices, une caméra vidéo avec oculaire (1000 € minimum), car la luminosité des écrans Smartphone et I-Phone ne convient pas pour filmer de nuit, là où il faut être discret, et ils ne peuvent filmer dans l’obscurité.

  • d’un matériel de prise de son : enregistreur (250 €), micro et accessoires (300-400 €)
  • d’un matériel « outdoor » : camping (tente, sac de couchage, matelas, réchaud, nécessaire de cuisine…) (500 €) et  vêtements adaptés à la forêt (700 €) : bonnes chaussures de marche, chaussettes, parka, pull, chapeau, T-shirt, etc…
  • prendre une assurancesanté (31 à 75 €) car sans elle s’il vous arrive un accident cela peut vous coûter une fortune (1000€) la consultation médicale à l’hôpital, sans oublier pour autant votre trousse de secours (50 €)

Evaluation totale approximative de vos dépenses pour monter vous-même votre expédition :

6135 à 8810 € pers!

Y a-t-il un moyen moins onéreux et plus efficace de partir traquer le Sasquatch ?

OUI !

 

    Ce dont vous avez besoin en fait :
  1. c’est un endroit où vos chances de trouver des indices, des preuves sont les plus grandes
  2. avec quelqu’un qui peut vous guider là où se passe l’événement

Comme je l’ai dit plus haut, il y a dix ans j’ai décidé d’aller sur place.

Mais laissez-moi vous raconter rapidement cette aventure…

A l’époque 3 amis et moi décidâmes de nous rendre au Texas, car c’est de là que nous avions trouvez les témoignages les plus récents.

empreinte

Empreinte de pied droit de Sasquatch (47×23 cm) découverte en 2006 (Photo E. JOYE)

Nous trouvâmes une empreinte de pied nu, quelques structures et l’un de nous fit même une observation brève, mais en 2007 le manque de résultats de cette année-là nous décida de nous reporter vers la Colombie Britannique où, comme vous le savez, j’étais allé en 2006 et où j’avais trouvé des empreintes (voir ci-contre).

Structure attribuée au Bigfoot

Structure attribuée au Bigfoot (Photo E. JOYE)

Là, les résultats en 2008 et 2009 furent beaucoup plus prometteurs : empreintes, cris, multiples coups dans les arbres, « structures » et une ou deux approches de « quelque chose » sans parler d’une expérience infrasonique.

Au vu de ces résultats je me suis donc dit :

« J’ai maintenant 10 ans d’expérience de terrain et j’ai obtenu des résultats très concrets, pourquoi ne pas les partager avec des gens qui veulent vivre une expérience inoubliable, vivre les mêmes expériences, les mêmes émotions que j’ai vécues ces dernières années ? »

 

Quels avantages aurez-vous en m’accompagnant au Canada ?

Voici maintenant les 10 avantages dont vous bénéficierez en m’accompagnant sur le terrain (j’ai vraiment envie de vous emmener au Canada) :

  1. Vous n’aurez plus à passer des jours à chercher une zone où avoir une chance de rencontrer des indices d’une présence de Sasquatch puisque vous viendrez sur ma zone de prospection.
  2. vous bénéficierez de mes 10 années d’expérience de terrain
  3. Vous apprendrez à reconnaître une trace de Sasquatch d’une trace d’ours et d’en faire le relevé
  4. De même que vous apprendrez à reconnaître les autres indices de présence de Sasquatch
  5. Je mettrai à votre disposition les appareils que j’utilise sur le terrain
  6. Vous partagerez les frais d’un véhicule 4×4 et donc vous économiserez ainsi sur sa location et ses frais d’essence, en effet la location d’un véhicule 4×4 coûte plus de 300 € pour une dizaine de jours
  7. Vous vivrez en pleine nature dans un pays aux paysages fabuleux
  8. Vous rencontrerez aussi d’autres animaux : ours noirs, cerfs, rapaces (dont le fameux aigle à tête blanche) et peut-être des loups et l’un ou l’autre puma
  9. Vous rencontrerez des témoins qui ont vu le Sasquatch
  10. Enfin vous entrerez de plain-pied dans le club très fermé des Cryptozoologistes francophones.

Dès le lendemain de votre arrivée nous nous mettrons à la recherche d’indices de présence du sasquatch et nous aurons de bonnes chances d’en trouver, ainsi vous commencerez à apprendre à les reconnaître.

A la fin de votre séjour vous aurez peu à peu rassemblé assez d’éléments pour vous forger une première opinion sur l’existence du Sasquatch

 

A votre retour vous pourrez partager votre expérience de terrain avec vos amis, votre entourage familial et vous saurez quoi leur répondre devant leur incrédulité sur l’existence du Sasquatch

 Attention !!! Cette expédition n’est pas une balade au zoo

Forêt en Colombie Britannique

Forêt en Colombie Britannique (Photo E. jOYE)

Les animaux en Colombie Britannique, et surtout le Sasquatch, sont des animaux farouches et timides.

Et je ne vous cache pas que cette expédition n’est pas pour les aventuriers du dimanche qui veulent se balader en voiture toute la journée, désirent rentrer à l’hôtel dès la nuit tombante, qui craignent de se salir, qui ont besoin d’une nuit dans un bon lit douillet et d’un resto 4 étoiles.

Non ! elle est faite pour ceux qui ne réchignent pas devant un certain inconfort, qui acceptent de dormir sous tente, d’affronter un peu de pluie, de traverser des zones parfois un peu difficiles…

Dites-vous que si même tout est fait pour assurer le succès de l’expédition dans les meilleures conditions, on n’est jamais à l’abri d’un petit ou d’un grand imprévu que nous gérerons bien sûr au mieux.

Ce SasquatchSafari reste malgré tout le plus court chemin vers les réponses sur l’existence du Bigfoot

Il représente cependant un investissement et pour mettre toutes les chances de succès de notre côté, je ne prendrai cette fois-ci que 4 aventuriers super-motivés

« Comment ça marche concrètement ? »

Ford Escape

Ford Escape

Vous venez par vos propres moyens jusqu’à Vancouver.

A l’aéroport de Vancouver, je viendrai vous chercher en 4×4 (Ford Escape ou similaire).

A partir de là vous êtes entre mes mains et l’aventure commence !

Mais avant nous devrons traverser Vancouver, ville de 2 millions d’habitants, pour embarquer sur le ferry où nous pourrons dîner en admirant des paysages fabuleux.

couché de soleil vu du ferry

Couché de soleil vu du ferry

Après 50 min de traversée et une heure de route plus tard nous arriverons à notre camp de base au milieu de la forêt.

Ce camp de base est un terrain de camping au milieu de la forêt équipé de toilettes.

Chaque parcelle est équipée d’une table, de bancs et d’un foyer pour faire du feu.

Des douches devraient être construites pour la saison 2016. Sinon il sera possible de prendre notre douche à la piscine de la commune voisine.

Nous avons de la chance car le gérant du terrain de camping connaît bien le phénomène Sasquatch.

La zone où nous nous installerons a été, lors de nos expéditions en 2008 et 2009, le cœur d’une intense activité « sasquatchienne » : coups sur le tronc des arbres, sifflement, cris divers, empreintes de pieds

Et plus récemment, plusieurs rencontres dont une au printemps 2015.

  • 2e jour sur le terrain : J’en profiterai aussi pour vous
    Le camp

    Camp de base (Photo E. JOYE)

    rappeler des consignes de sécurité, et nous nous lancerons dans une reconnaissance générale du terrain.Et surtout nous commencerons à traquer des indices de la présence de Bigfoots dans les forêts avoisinantes.

  • Et peut-être aurons-nous déjà l’occasion de croiser des ours noirs et des cerfs à queue noire (appelés « chevreuils »), voire des cerfs Wapiti et des loups.
  • Après cette première nuit dans la forêt où probablement nous seront bercés (si on peut dire) par les cris de la chouette rayée (écoutez ci-dessous), je vous ferai un petit topo sur le Bigfoot et les objectifs de l’expédition.
  • 3e jour : Nous continuerons d’effectuer des relevés d’indices éventuels de présence de Bigfoots : constructions, empreintes de pied, etc…
  • 4e jour- 5e jour : Nous placerons les premiers appâts (fruits, pain) dans les zones où (et si) les jours précédents nous aurons repéré la possible présence de Bigfoots.
  • 6e jour-7e jour : Nous construirons des affûts si nous repérons une zone fréquentée ou susceptible d’être fréquentée par des Bigfoots et affût nocturne en groupes de 2. Nous placerons aussi des pièges optiques
  • 8e jour : nous continuerons ou nous compléterons les tâches des jours précédents et nous tenterons une première analyse des découvertes.
  • 9e jour : Remise en ordre et démontage du camp. Retour vers Vancouver. Remise du véhicule et nuit dans un hôtel ou un motel.
  • 10e jour : Ici prend fin cette formidable aventure et nous rentrons vers l’Europe
  • 11e jour : Arrivée en Europe

Votre investissement 

  • Rappelez-vous ! Je vous ai dit plus haut que monter une expédition vous mettrait du temps et vous reviendrait entre 6135 et 8810 €/pers

    Je vous propose de m’accompagner pour seulement

    1997€/pers

Les dates de votre aventure extraordinaire :

 

12-22 mai 2017

Si vous prenez la décision de devenir un « traqueur » de Sasquatch, voilà les bonus que je vous offre

  • Bonus 1 : Un équipement de camping (tente, matelas pneumatique, sac de couchage) si vous n’en possédez pas
  • Bonus 2 : une place gratuite aux conférences du prochain colloque
  • Bonus 3 : un T-shirt de l’expédition
  • Bonus 4 : Une réduction substantielle à une personne qui vous accompagnerait lors du safari 2018.

Que comprend le montant de ma participation ?

  • la location du véhicule 4×4,
  • les pleins d’essence,
  • les passages en ferry,
  • la nourriture une fois arrivés au camp,
  • la mise à votre disposition de l’équipement de recherche (appareils de vision nocturne, appareil photo 3D, etc …),
  • mise à votre disposition du matériel d’intendance (poêle, etc…)
  • location de l’emplacement du camp de base.
  • l’accompagnement.

Attention ! Comme je ne sais pas d’où vous venez ni quand vous arrivez et que je ne suis pas une agence de voyage je ne peux prendre en charge votre voyage jusque Vancouver.

De même, le coût de la chambre d’hôtel que vous devriez prendre à votre arrivée ou le jour avant le départ restera à votre charge.

Par contre si vous avez des doutes pour votre réservation, ou vous souhaitez avoir des informations complémentaires, écrivez-moi et laissez-moi votre identifiant Skype (ou Facebook), je serai ravi de vous appeler.

Seuls les 4 naturalistes les plus motivés sauront comment obtenir des réponses sur l’existence du Bigfoot.

Voyons si vous avez les capacités requises…

Ne tardez pas à remplir votre questionnaire de participation ICI !!!

Comme je ne peux prendre que 4 aventuriers intrépides si vous n’êtes pas sélectionné cette fois-ci nous garderons votre questionnaire et vous serez de nouveau en lice automatiquement pour la prochaine expédition.

Des question ? Une opinion ?

Laissez-les moi ci-dessous et je ferai très bientôt une conférence en ligne où je me ferai un plaisir d’y répondre