Les Chroniques de MBSnatura : L’écart est tel entre nos certitudes et la réalité que cela en est presque comique

Hier, je réfléchissais, une fois de plus, au contraste qui existe entre nos certitudes sur la très haute qualité de nos capacités cognitives et observationnelles, d’une part, et, d’autre part, tous les biais qui, en réalité, viennent les affecter, le plus souvent à l’insu de notre plein gré (comme disait un coureur cycliste connu, à l’époque de ses déboires judiciaires).

Continuer la lecture

Publié dans Les Chroniques de MBSnatura | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Un nouvel auteur rejoint Cryptozoologia.eu

Depuis quelques mois j’échange avec un correspondant de nombreux mails concernant la cryptozoologie et nous confrontons nos visions, parfois convergentes parfois divergentes, du domaine.

Au fil du temps, j’ai trouvé ces échanges avec lui tellement riches et ses réflexions parfois tellement judicieuses que je lui ai proposé de les mettre à disposition de nos lecteurs et de les publier sous un pseudonyme qu’il s’est choisi : MBSnatura.

Faisons-lui bon accueil en espérant que ses articles puissent susciter et élever les débats autour de notre passion commune.

Vous découvrirez son premier article dans un prochain mail.

Publié dans Non classé | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quoi de neuf sur la Planète Crypto : un retour, Nessie (encore) et des ours polaires

Un « pigeon-faisan », espèce perdue par la communauté scientifique depuis 140 ans, a été filmé

Otidiphaps insularis n’avait pas été décrit par des scientifiques depuis la fin du 19e siècle. Cette documentation pourrait permettre de protéger davantage cette espèce particulièrement fragile.

Pigeon-faisan à nuque noire
Découvrir une nouvelle espèce est toujours une belle réussite pour des biologistes. Mais en redécouvrir une, perdue de vue par la science, est l’aboutissement d’une véritable chasse au trésor. Une telle quête a été accomplie avec succès par The Search for the Lost Birds (« la recherche des oiseaux perdus« , en français), une collaboration entre les organisations Re:wild, American Bird Conservancy et BirdLife International. Un oiseau de l’espèce Otidiphaps insularis a été retrouvé sur une île de Papouasie-Nouvelle-Guinée après une disparition de 140 ans.


(Retrouvez l’article sur scienceetavenir.fr )

Nessie, on n’a pas fini d’en parler

Photo de Nessie (Photo K. Wilson)

La découverte du siècle a-t-elle été faite par Eoin O’Faodhagain, un Ecossais de 58 ans qui clame avoir prouvé l’existence du monstre du Loch Ness en vidéo ? C’est en tout cas ce dont il est persuadé après avoir capturé les images d’une sorte d’ombre flottante d’environ trois mètres de long sur le Loch Ness et qui, selon lui, est bel et bien la fameuse Nessie. Il faut dire qu’Eoin O’Faodhagain est un habitué puisqu’il surveille régulièrement la surface de la célèbre étendue d’eau du nord de l’Ecosse via un système de webcam installé par la ville voisine d’Inverness qui lui a déjà permis de faire de multiples entrées dans le livre dédié aux observations du monstre du Loch Ness, l’Official Loch Ness Monster Sightings Register. Comme il l’a rapporté au Mirror, le chasseur de Nessie a « remarqué une éclaboussure puis un mouvement sur l’écran qui venait de la droit, et une forme noire, longue et allongée ».

Loin de penser à un débris quelconque ou une planche en bois, c’est directement vers la créature fantastique que s’est dirigé l’esprit d’Eoin O’Faodhagain, qui a expliqué : « Ça a attiré mon attention parce que ça restait à la surface de l’eau, en bougeant très lentement, pas du tout comme un poisson qui sauterait hors de l’eau et qui y replongerait ensuite. Ce n’était pas un poisson ni une grosse bûche, ça bougeait à une vitesse constante, doucement, alors qu’une bûche suivrait simplement le courant ».

(Pour lire l’article entier sur Closer)

Groenland : Une nouvelle population d’ours polaires fonctionnant différemment des autres a été découverte

Illustration d'un ours polaire.La fonte rapide de la banquise dans l’Arctique représente une grave menace pour la survie des ours polaires. Mais des scientifiques ont récemment identifié une nouvelle population d’ours dans le sud-est du Groenland, qui utilisent les blocs de glace détachés pour circuler.

Leur découverte est décrite dans une étude publiée jeudi dans la revue Science. Elle ouvre la possibilité qu’au moins quelques représentants de cette espèce puissent survivre durant le XXIe siècle, sachant que la banquise de l’Arctique finira par complètement disparaître en été.

(Lire l’article complet sur 20 Minutes )

Publié dans Brèves 2022 | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Si vous l’avez manqué, voici une session de rattrapage

2e colloque Virtuel de Cryptozoologie, 20-21 novembre 2021.Enfin ! Nous avons terminé le montage des conférences du 2e Colloque Virtuel de Cryptozoologie « Du Yéti au Monstre du Loch Ness » qui a remplacé, en 2021, les Rencontres Européennes en présentiel.
Ce fut, je l’avoue, un travail long et fastidieux et nous espérons que vous lui ferez bon accueil.

Vous trouverez ainsi :
« La Survivance de la Baleine grise dans l’Atlantique Nord « , par Michel RAYNAL
« Le Thylacine aurait-il survécu jusqu’à nos jours ? », par Adèle DAVID
« Les Alpinistes et le Yéti », par Jean ROCHE
« L’Almasty, Yéti du Caucase ? », par Jean-Louis MAURETTE
« Les Expéditions sur la Piste de l’Améranthropoïde : recherches cryptozoologiques ou chasses au Dahu ? « , par Michel RAYNAL
«  »Eachy » ou comment fabriquer un monstre lacustre ? » par Dr. Charles PAXTON
« Le Mystère du Moine-des-Mers » par Dr. Charles PAXTON

Procurez-vous toutes ces conférences en cliquant sur le lien ICI

Publié dans Colloques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Cryptolecture : »Les Hypothèses Nessie », par Michel Ballot

J’étais très intéressé de lire le dernier livre de Michel Ballot  « Les hypothèses Nessie, vérités, doutes et impostures sur les monstres du loch Ness », car avec un titre aussi alléchant nous allions enfin avoir un travail en français fouillé et objectif sur le sujet, mais j’avais quand même une crainte ; d’une part parce que Michel n’est pas connu comme un « spécialiste » du sujet et que d’autre part j’avais été extrêmement déçu par le visionnage de son documentaire, avec Marie Voignier, « L’Hypothèse du Mokélé-Mbêmbé » qui faisait bien sûr écho dans mon cerveau.
Hélas ! Mes craintes allaient être confirmées et une nouvelle déception de taille m’attendait avec cet ouvrage. Voyons-en les raisons (j’ai écrit mes commentaires au fur et à mesure de ma lecture, il y aura donc sans doute parfois des redites, que l’on m’en excuse)…


Continuer la lecture

Publié dans Bibliothèque | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Lynx, monstre marin, Almasty…

Lynx noir du Canada

Le lynx noir du Canada. Crédit : Thomas Jung / MammaliaLe Dr Thomas Jung a filmé un spécimen de lynx noir du Canada sur son téléphone portable, du jamais vu auparavant. Le magnifique félin est atteint de mélanisme. Continuer la lecture

Publié dans Brèves, Brèves 2022 | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Toute dernière chance !

Séminaire "Je deviens cryptozoologue"Vous êtes nombreux à m’avoir écrit pour me dire que vous avez attendu trop longtemps et pour demander s’il n’était pas possible de vous inscrire au séminaire malgré la fermeture des inscriptions…
Comme je suis sympa je rouvre les inscriptions au séminaire de la CryptozooAcademy « Je deviens cryptozoologue » pour quelques heures seulement, jusqu’à vendredi à minuit (heure de Paris).

Quand je crée des activités comme celle-ci en général je me retrouve en train de m’adresser à deux types différents de personnes… et je leur ai même donné des petits noms !

Il y a « Jean le Timide » et « Louis le Courageux » (on dirait des rois de France).

Jean le Timide va chercher toutes les excuses pour trouver pourquoi il ne va pas participer à ce séminaire.
Il dira, parmi d’autres excuses, que c’est trop cher : ce qui est bizarre puisqu’il pourra se faire rembourser dans les 15 jours s’il constate après avoir participé au séminaire que ce n’était pas pour lui.

D’un autre coté, Louis le Courageux va rechercher toutes les raisons pour lesquelles il DOIT participer à ce séminaire.
Il se dira qu’il va apprendre quelles sont les bases théoriques de la Cryptozoologie, les méthodes qu’elle utilise pour dénicher les animaux qui restent à découvrir et pouvait-on prévoir les découvertes spectaculaires? etc…, etc…
Il se dit qu’il va rencontrer et échanger avec des passionnés comme lui. Et s’il est sceptique, il va pouvoir trouver les réponses qu’il cherche et poser toutes les questions qui le hantent depuis longtemps parfois.
Au pire, si ce séminaire n’a pas rencontré ses attentes il pourra toujours demander le remboursement dans les 15 jours après la formation.

Et Louis le Courageux sait que tout ce qui est appréciable dans la vie demande que l’on s’y consacre un minimum.

Comme je sais que vous êtes un « Louis le Courageux », vous n’allez pas remettre votre inscription à ce séminaire à je-ne-sais-pas-quand et vous allez cliquer sur le lien ci-dessous.

Inscription au Séminaire « Je deviens Cryptozoologue »

A très bientôt au séminaire ?

Publié dans Activités, Formation de base, Formations | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Formation théorique en Cryptozoologie : il est temps !

Pour vous rappeler qu’il est temps de vous inscrire à la prochaine formation théorique de cryptozoologie, avec Michel Raynal.

(ATTENTION ! Il y a une légère modification de date)

Vous y apprendrez :

  1. Quelles sont les bases théoriques, les méthodes de la cryptozoologie
  2. Pouvait-on prévoir les découvertes spectaculaires ?
  3. Comment et où trouver de l’information cryptozoologique
  4. Les 3 types de preuves et les 5 types d’information en cryptozoologie
  5. Les témoignages sont-ils recevables ?
  6. Exercices pratiques : analyse d’un dossier cryptozoologique, recherche de documents, analyse des témoignages, mise en fiche des données, création d’un tableau synoptique, etc…
  7. Et bien d’autres choses encore ….Et puis nous aurons le plaisir de se voir ou se revoir dans un cadre bucolique.

Nous clôturons les inscriptions le 08 octobre !
Ne tardez pas à vous inscrire ICI 

Publié dans Activités, Formation de base, Formations | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Bonne nouvelle !

Je deviens Cryptozoologue 2022 : Formation Théorique

Michel RAYNAL lors d’une précédente intervention

Il y a quelques jours Michel Raynal m’a transmis ce mail : « Ma question sera toute simple, puisque pour savoir si vous envisagez, dans le futur, d’animer d’autres stages, du même genre, de formation théorique en cryptozoologie, en version longue, c’est à dire sur deux jours, comme c’est mentionné, sur la page de ce lien. https://www.youtube.com/watch?v=6x6SNd5WjZU « 

Du coup, je me suis dit « Pourquoi pas ? Ce serait une bonne idée après 2 années où les passionnés n’ont pu se réunir ! »

Et j’ai donc envisagé de monter une nouvelle formation sur non pas 2 mais 3 jours, en présentiel, pour la période du 01 novembre (Toussaint). Elle aurait lieu en Belgique, pas loin de la frontière française.

La formation sera donnée par Michel Raynal, biochimiste et sans doute le meilleur cryptozoologue francophone.

Pour vous renseigner : formation théorique

Publié dans Activités, Formation de base, Formations | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Crypto-science : Le Gigantopithèque, le plus grand singe de toute l’Histoire

Les singes géants Gigantopithèques !C’est le plus grand primate à avoir jamais vécu sur terre : le Gigantopithèque (Gigantopithecus blacki) intrigue les paléontologues et enflamme l’imaginaire du public depuis sa découverte. Que sait-on précisément de ce grand singe aujourd’hui disparu ?
C’est ce que vous pouvez lire dans SciencePost

Mais pourquoi en parler ici ?

L’hypothèse que le Bigfoot/Sasquatch puisse être le descendant du Gigantopithèque a été émise par l’anthropologue à l’Université de l’Etat de Washington Grover  S. Krantz, décédé en 2002.
Si l’hypothèse est à première vue séduisante, il y a cependant plusieurs divergences qui, pour moi, font que cette hypothèse n’est pas en accord avec ce que l’on sait de l’un et de l’autre.
Comme rappelé dans l’article de SciencePost, il faut rattacher le Gigantopithèque aux Pongidés dont le dernier représentant vivant est l’Orang-outan. D’après les quelques milliers de dents et les 4 morceaux de mandibule qu’on possède de lui, donc un très  grand singe végétarien se nourrissant probablement essentiellement de bambou et d’autres plantes.
Si sa taille (quelque 3 m) et son poids estimé (300-400kg) le rapproche du Bigfoot, sa quadrupédie et son régime alimentaire essentiellement végétarien l’en écartent, car, en effet, le Bigfoot/Sasquatch est bipède et omnivore.
A moins d’une évolution posturale et alimentaire, je vois mal en quoi le Gigantopithèque pourrait être apparenté au Bigfoot.
Un autre détail que je n’ai pas mentionné : tous les grands singes ont des canines développées en forme de crocs, alors que, selon les témoignages, le Bigfoot aurait une dentition de type humaine, donc sans canines développées.

Publié dans Brèves, Brèves 2022 | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire