Venez rencontrer des Cryptozoologues au printemps !

Venez rencontrer des Cryptozoologues au printemps !

Affiche colloque 2017Dans quelques semaines le printemps arrivera : venez rencontrer des Cryptozoologues.

En effet, notre 16ème Colloque Européen de Cryptozoologie verra le jour en avril, avec comme chaque année une affiche alléchante.

De plus nous avons mis en place quelques nouveautés dans son organisation.

Ainsi cette année nous allons tenter de lancer une nouvelle formule, que nous espérons plus souple :

  • vous pourrez réserver « à la conférence »
  • ou un package « à la journée », ce qui comprendra les repas
  • le logement ne sera plus inclus d’office dans nos packages et vous pourrez réserver directement au castel de Pont-à-Lesse à un tarif préférentiel (précisez « colloque de l’ABEPAR » pour bénéficier du tarif avantageux réservé aux participants)…ou ailleurs si cela vous convient mieux.

Cliquez ici pour voir le programme

 

Attention !

  1. Il n’y a que 100 places de disponibles! Ne tardez donc pas à vous inscrire car avec la nouvelle formule à la carte, les places risquent de vite partir!

Cliquez ici pour découvrir le programme

Publié dans Colloques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Quel matériel emporter, que coûte une expédition et comment en réduire le coût

Quel matériel emporter, que coûte une expédition et comment en réduire le coût

Quel matériel emporter, que coûte une expédition et comment en réduire le coûtDans la première vidéo je vous ai montré qu’il était possible de monter une expédition cryptozoologique et j’ai pris pour exemple l’organisation d’une expédition Sasquatch.

Dans la 2e vidéo, je vous ai conté, au travers de ma propre expérience de terrain, que vivre des expériences de terrain en rapport avec le Sasquatch est possible.

Dans cette vidéo, aujourd’hui nous allons voir le matériel à emporter, combien coûte de monter une expédition cryptozoologique et la solution pour en réduire le coût.

Allez à la vidéo !

Publié dans Crypto-safari, Expéditions, Sasquatch Expeditions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Quelles preuves avons-nous ramenées de nos expéditions ?

Quelles preuves avons-nous ramenées de nos expéditions ?

mikadoDans la première vidéo je vous ai expliqué qu’il était possible de monter une expédition cryptozoologique et j’ai pris pour exemple l’organisation d’une expédition Sasquatch.
Mais il est bien entendu que c’est transposable à tout type de recherches de terrain de cryptides.

Je vous ai aussi parlé des grands obstacles que vous devrez surmonter pour pouvoir monter une expédition : nous y reviendrons plus en détail plus tard.

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je partagerai avec vous ce que nous avons vécu et découvert durant nos 10 années d’expédition sur la piste du Sasquatch/Bigfoot.

Publié dans Expéditions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Pourquoi monter votre propre expédition MAINTENANT ?

Pourquoi monter votre propre expédition MAINTENANT ?

Camp "Sasquatch Expédition" (Photo Eric JOYE)

Camp « Sasquatch Expédition » (Photo Eric JOYE)

J’ai en effet décidé de me lancer dans la réalisation de vidéos.

J’ai donc filmé, monté et réalisé ma première série de 4 vidéos que vous pourrez  visionner en feuilleton dans les prochains jours.

Dans cette série 4 vidéos je vous expliquerai comment monter une expédition cryptozoologique (et plus spécifiquement sur le Bigfoot), ce qu’il vous faut emporter, le coût d’une telle entreprise mais aussi comment réduire ce coût et vous permettre de vivre une aventure extraordinaire, VOTRE aventure extraordinaire….

Dans la première vidéo, que vous pourrez visionner dès maintenant, je vous donne les 4 éléments indispensables que vous devrez rassembler pour vous lancer dans une telle aventure, car en effet une telle opportunité n’a jamais été aussi accessible et ce que l’on peut faire aujourd’hui on ne pouvait pas le faire il y a 15 ou 20 ans.

Alors ?… Prêt pour commencer avec moi cette grande aventure ? GO !

Publié dans Expéditions | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Cette nouvelle espèce de mite appelée Trump pour sa coiffure singulière

Cette nouvelle espèce de mite appelée Trump pour sa coiffure singulière

 

Neopalpa donaldtrumpiIl s’agit de la première espèce animal à recevoir officiellement le nom du président élu des États-Unis.

L’insecte se nomme «Neopalda Donaldtrumpi». Après avoir découvert une nouvelle espèce de mite, un scientifique canadien a décider de lui donner le nom du futur président des États-Unis, qui sera investi vendredi. La raison : la ressemblance du papillon de nuit avec la coiffure de l’homme d’affaire.

Continuer la lecture

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les premières images du dragon des mers rubis ont fasciné JK Rowling

Les premières images du dragon des mers rubis ont fasciné JK Rowling

Dragon des mers rubisDites bonjour à Phyllopteryx dewysea, une nouvelle espèce de poisson qui vient d’être observée pour la première fois. Ce « dragon des mers rubis » a été filmé par un petit robot à 50 mètres de profondeur, au sud de l’Australie, en avril dernier, rapporte le Christian Science Monitor.

Continuer la lecture

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Des grenouilles “éteintes” redécouvertes

Des grenouilles “éteintes” redécouvertes

Frankixalus jerdoniiDes grenouilles appartenant à des espèces qu’on pensait éteintes depuis plus de cent ans ont été observées par des scientifiques dans les jungles du nord-est de l’Inde.

Continuer la lecture

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Skywalker, la nouvelle espèce de gibbon découverte en Chine

Skywalker, la nouvelle espèce de gibbon découverte en Chine

 

Les quelque 200 gibbons hoolock qui vivent dans les hauteurs des forêts tropicales du Yuannan constituent bien une nouvelle espèce. Elle a été baptisée “Skywalker” par les scientifiques qui l’ont étudiée.

C’est une nouvelle espèce identifiée en Chine. Il s’appelle le gibbon hoolock Skywalker – en partie parce que les caractères chinois qui composent son nom scientifique signifient “mouvement du paradis”, mais surtout parce que les scientifiques qui l’ont étudié et baptisé sont des fans de Star Wars.

L’étude qui lui est consacrée, publiée dans The American Journal of Primatology, révèle que le comportement, la physionomie et le génome de ce singe présent dans la province du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, diffèrent de ceux des autres gibbons hoolock présents en Inde, au Bangladesh, au Myanmar et en Chine. Son “chant” sonne autrement, sa barbe et ses sourcils sont différents ainsi que ses gènes. C’est une espèce à part entière, repérée à plus de 2 500 mètres d’altitude, dans les forêts humides de la réserve du Gaoligongshan.

Le docteur Samuel Turvey, de la société zoologique de Londres, qui a fait partie de l’équipe ayant étudié les singes, n’en revient toujours pas. Il l’explique à la BBC :

Tant d’espèces ont décliné et se sont éteintes dans cette région à cause de la destruction de leur habitat, de la chasse et de la densité de la population humaine… C’est un immense privilège de voir un animal aussi unique, aussi rare qu’un gibbon dans la canopée de la forêt tropicale chinoise. Et c’est encore plus spécial quand les individus que vous observez se révèlent appartenir à une toute nouvelle espèce, jamais encore identifiée par les scientifiques.”

Au total, estiment les chercheurs, 200 gibbons Skywalker vivent en Chine.

Il y en aurait également au Myanmar tout proche. “Un nombre faible, alors que leur habitat se réduit et se fragmente. Ils devraient être sur la liste des espèces en danger”, commente le docteur Turvey.

(D’après Courrier International )

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Un poisson porte le nom de Barack Obama

Un poisson porte le nom de Barack Obama

obama fish

Tosanoides Obama

Depuis quelques jours je reçois divers article concernant cette découverte qui semble faire un certain buzz. : un poisson a été découvert dans les eaux hawaïennes.

Les scientifiques ont décidé de baptiser cette nouvelle espèce de Tosanoides Obama, en l’honneur au 44e président des États-Unis, fervent défenseur de l’environnement à Hawaï.

Je reprends ci-dessous l’un de ces articles.

Continuer la lecture

Publié dans Brèves, Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La découverte d’une nouvelle espèce de bison confirmée par des peintures rupestres

La découverte d’une nouvelle espèce de bison confirmée par des peintures rupestres

Par Elena Scappaticci

peintures-rupestres-bisons-lascaux (Crédits photo : www.bridgemanart.com/www.bridgemanart.com)

Bisons. Lascaux, vers – 17000

Les scientifiques soupçonnaient son existence sans jamais en avoir eu la confirmation.

L’hypothèse d’une nouvelle espèce de bison, le «bison de Higgs», apparue il y a 120.000 ans, a finalement été validée grâce à des œuvres pariétales sur lesquelles l’animal était représenté, dans le sud-ouest de la France.

Une nouvelle fois, l’art nous offre les clefs du passé. Comme le rapporte un article de la revue scientifique Nature Communications, une équipe internationale menée par des chercheurs de l’Australian Centre for Ancient DNA a découvert que des restes fossiles datés du Pléistocène supérieur (-126.000 ans à -11.700 ans) correspondaient à l’ADN d’une espèce de bison inconnue des spécialistes, qui ne correspondait ni au bison des steppes (Bison priscus), ni à l’auroch (ancêtre de nos vaches dit Bos primigenius), mais à une forme hybride de ces deux espèces, apparue il y a 120.000 ans.

Son existence a été confirmée grâce à des peintures rupestres datées de 17.000 ans av.J-C, sur lesquelles l’animal était représenté.

L’animal aurait une ascendance génétique avec 10% d’aurochs et 90% de bison des steppes.

«Après cet échange initial entre les espèces parentales, expliquent les deux chercheurs de l’Australian Centre for Ancient DNA, le bison de Higgs a continué seul le chemin, survivant aux 120.000 années à venir, à l’arrivée de l’homme moderne, aux extinctions de la mégafaune, à la Première guerre mondiale et à la révolution communiste…»

Le «bison de Higgs» sur des peintures rupestres

Mais cette hypothèse étonnante demandait confirmation. Et cette confirmation est venue… de l’art rupestre! Une équipe de chercheurs français spécialisée dans l’art pariétal aurait distingué deux formes de bisons distinctes dans des peintures rupestres situées dans le sud-ouest de la France.

Une espèce dont les grandes cornes pourraient la rattacher au bison des steppes, animal qui dominait le paysage en -18.000, et un autre animal, inconnu jusqu’alors, aux cornes nettement plus petites. La datation au radiocarbone des représentations étudiées montre qu’ils furent réalisés en -17.000, époque durant laquelle notre nouvelle espèce de bison serait précisément apparue dans les steppes européennes!

Un rapprochement qui aura permis aux scientifiques de confirmer définitivement une théorie jusque-là cantonnée au stade de l’hypothèse. Comme concluent joliement Alan Cooper et Julien Soubrier, à l’origine de la découverte: «On peut se demander combien d’autres espèces se cachent encore à pleine vue, utilement catalogués par les artistes des grottes préhistoriques…»

(Pour retrouver l’article d’origine : Le Figaro)

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , | Laisser un commentaire
Content Protected Using Blog Protector Plugin By: Make Money.