Programme du XIIIe Colloque Européen de Cryptozoologie

Vendredi 11 avril 2014

18h00 : Accueil des Participants et des Conférenciers

19h00 : Apéro de bienvenue offert

20h00 : Banquet d’ouverture

Samedi 12 avril 2014

(Attention : l’ordre de passage des conférenciers est provisoire et ne doit pas être pris en compte actuellement !)

09h30 : Ouverture du colloque

09h45 : Eric JOYE (Naturaliste, organisateur du Colloque – Belgique) : « Bref rappel de ce qu’est la cryptozoologie »

10h00 : Michel RAYNAL (Biochimiste – France) : « L’oiseau qu’aurait pu chanter Jacques Brel… et qu’a peint Paul Gauguin » (Hommage au Dr. Jean-Jacques Barloy)

Un oiseau aptère inconnu de la science a été observé à Hiva-Oa (îles Marquises). L’hypothèse d’un râle du genre Porphyrio, avancée en 1981, a été confirmée par la découverte ultérieure d’ossements subfossiles. La possibilité de l’existence récente du genre Porphyrio dans d’autres îles de Polynésie orientale (Tahiti, Raiatea) est également étudiée. Dans cet exposé nous verrons ausi quelques découvertes récentes concernant ce tableau telles l’identité du « sorcier d’Hiva-Oa » représenté sur le tableau de Gauguin (grâce aux recherches très poussées que je dois à Othon Printz), le manuscrit de James Morrison (rescapé de la fameuse mutinerie du Bounty), le Porphyrio inconnu de Raiatea pour lequel après des années de recherches Michel Raynal a fini par trouver la documentation, et bien d’autres encore !
 
 

 10h50 : Philippe COUDRAY (Illustrateur, France) : « Synthèse de 5 expéditions à la recherche du bigfoot »

« Présentation des principaux résultats de cinq séjours en Colombie Britannique à la recherche de preuves ou d’indices confirmant ou infirmant la présence d’un primate bipède inconnu. »

 

 

 

12h00 : Apéritif et buffet

14h30 : Christophe KILIAN (Cinéaste – France ) : « Sur la Piste de l’Homme Sauvage »

Main supposée d'Orang Pendek (Sumatra) (Photo Ch. Kilian)Plusieurs équipes dans le monde mènent une compétition sans merci pour publier, les premiers, des résultats révolutionnaires : la preuve qu’un autre hominidé coexiste avec nous.
Un documentaire de 52 minutres, en collaboration avec Fabrice Papillon, en cours de fabrication et qui sera bientôt présenté sur Arte, part à la rencontre de ces équipes entre laboratoires, analyses de poils, d’empreintes, d’ADN, mais aussi la recherche d’échantillons en Indonésie (Sumatra) ou dans les parcs naturels canadiens. Christophe Kilian nous présentera ici le making of de ce documentaire.

15h20 : Pause-café

15h45 : Dr. Gregory BEAUSSART (Anthropologue & japonologue – France) : « Insaisissable Tsushinoko »

 Un reptile inconnu subsisterait-il de nos jours dans les montagnes du centre du Japon ? C’est entre les années 70 et la fin des années 80 que le terme de tsuchinoko devint populaire. Toutefois, les chercheurs passionnés, les « chasseurs de tsuchinoko », pointent du doigt le fait qu’une créature répondant au signalement de ce « petit maillet » est représentée depuis le néolithique japonais…

 

16h35  : Dr Charles PAXTON (Biologiste marin, University of St Andrew – Ecosse) : « 80 years of Eyewitness Testimony from Loch Ness: what do the statistics say? (« 80 ans de témoignages d’observation au loch Ness, qu’en disent les statistiques ? ») (exposé en anglais avec traduction en français) »

Contemporaneous eyewitness testimonial from Loch Ness starts in 1930 with continuous reports from 1933. Here I consider what statistical analysis of the reports reveals about the Loch Ness monster as a reported phenomena. Is there evidence that Loch Ness monster reports are generated from sightings of an unknown species?
 

19h00 : Repas avec les conférenciers. La soirée est généralement consacrée à présenter un film ou une activité

Dimanche 13 avril 2014

 

10h00: Balade au Parc Naturel de Furfooz, parc naturel (notamment le faucon pélerin y niche) et archéologique (facultatif : 2 €/pers la participation, à payer sur place). La balade sera guidée par notre partenaire la section dinantaise de Natagora (Entre-Meuse-et-Lesse)

12h30 : Apéritif et buffet

14h00 : Pr. Léon BRENIG (Dr. en Physique – ULB) : «  Google Earth: un outil pour la découverte d’espèces inconnues ? »

Les images fournies par Google Earth sont de résolutions qui peuvent varier avec les zones géographiques et en fonction du temps. Dans certains cas, la résolution est suffisante pour identifier des animaux de grande taille, des animaux de taille comparable ou supérieure à celle d’une voiture.Google Earth offre aussi la possibilité, pour une zone donnée, de voir des photos plus anciennes qui peuvent être d’une autre résolution que l’actuelle. Cela permet aussi de voir si certains objets étaient déjà présents à ces époques antérieures.
Plusieurs photos intrigantes trouvées sur Google Earth pourraient s’interpréter comme des images de sasquatch mais la résolution est limite et ne permet pas, dans ces cas, une identification totale
Cependant, la résolution variant de région en région, il se peut que certaines zones soient visibles en une résolution suffisantes pour une identification complète. L’exploration virtuelle systématique du continent nord-américain, surtout dans les zones où de nombreux témoignages de sasquatch sont attestés, pourrait donc mener à l’identification indiscutable d’une espèce de primate inconnue, le sasquatch.

14h45 : Florent BARRERE (Dr en cinéma – France) : Interview du Dr Marie-Jeanne KOFFMANN

Durant l’année 2012, le Dr. Marie-Jeanne Koffmann, âgée aujourd’hui de 94 ans, qui a consacré une grande partie de sa vie à la cryptozoologie russe et plus particulièrement à l’ « Homme Sauvage du Caucase, l’Almasty » s’est confiée à la caméra de Florent Barrère. Un document d’une importance historique et scientifique majeure.

 

15h40 : Conclusion du Colloque

 

Pour vous inscrire

Pour effectuer votre réglement

Comment soutenir notre colloque ? 

Comment arriver au colloque ?

Cette entrée a été publiée dans Colloques, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Programme du XIIIe Colloque Européen de Cryptozoologie

  1. admin dit :

    Jacques Erb, participant au colloque, nous écrit :

    Un grand coup de chapeau aux intervenants qui ont fait un travail considérable.

    J’espère en particulier que les retombées du passage sur ARTE du film de Christophe KILLIAN seront suffisantes pour les inciter à lui commander d’autres documentaires ( il aurait assez de matériel en réserve pour …).

    D’ailleurs je lui adresse mes excuses pour n’avoir pas compris le final ( rhume ? ramollissement de cerveau ?…).

    La trame du film évoque un peu la guerre des os :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_os

    autre épisode de lutte  » commerciale  » dans un domaine scientifique , sauf que eux ont trouvé pas mal de résultats , et pour ce qui est du sujet du documentaire , la guerre commence à peine ; on est en pleine confusion , et le mot est trop faible.

    Il y a quand même un espoir : pourquoi est ce que chaque équipe ne reprendrait pas les résultats des autres ?

    Et, bien sûr, ça va sans dire mais ça va mieux en le disant, un grand merci aux organisateurs qui font aussi un travail considérable sans en être remerciés comme il faudrait.

    Jacques Erb