Conférence à Porto-Vecchio, le 10 octobre 2016

Voici l’article de Corse-Matin consacré à cet événement mémorable dont j’étais au nom de l’ABEPAR (si, si ! je suis sur les photos).

La cryptozoologie à la frontirèe de la science et de l'imaginaire

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.