J’ai acheté du nouveau matos pour “Sasquatch 2016” (la suite)…

J’ai acheté du nouveau matos pour “Sasquatch 2016” et notre “Sasquatch Safari” (la suite)…

Comme je le disais  dans l’article précédent, je n’ai pas pour habitude de parler du matériel que j’utilise lors des Sasquatch expeditions, mais j’ai pensé que cela pourrait être utile à ceux qui voudraient, par exemple, faire du terrain….

Voici, après le matériel audio, maintenant le matériel vidéo que j’utilise pour la prise de vue.

La caméra

Sony Hi8 Pendant des années j’ai utilisé une caméra SONY CCD-TVR36E VIDEO HI8 et je préférais alors me servir de ce système parce que les vues enregistrées sur le support utilisé, une cassette Hi8 ou 8mm, me paraissaient difficilement falsifiables.

Et puis un jour, il y a 3 ans, elle est subitement tombée en panne en Colombie Britannique, j’ai dû donc acheter une caméra digitale.

Il m’en fallait une avec viseur et écran, ce qui est de plus en plus difficile à trouver dans des prix abordables.

HDR-cx550_Heureusement j’en ai trouvé une d’exposition en solde (dernier exemplaire !) pour un prix défiant toute concurrence. Je n’ai pas hésité une seconde à l’acheter.

Aujourd’hui je filme avec une Sony Handycam 550e.

J’y ai joint un téléobjectif de Polaroïd  (grossissement 3X).

A cet équipement de base il faut ajouter un intensificateur de vision nocturne et une torche IR dont nous allons parler maintenant.

L’amplificateur de vision nocturne

Il est inutile de dire que nous, humains, voyons très mal la nuit et que nous devons utiliser un équipement pour ce faire.

Il en existe de 2 types : les appareils à rayon infra-rouge (IR) et les amplificateurs de vision nocturne.

Les appareils à infrarouge émettent un faisceau infrarouge, théoriquement invisible à notre oeil. En fait la source émet soit un halo fluorescent soit un point rouge qui rend l’origine de la source repérable. Nous y reviendrons plus tard.

En raison de cet état de chose nous avons décidé d’adopter le système d’amplification (ou intensification) de lumière ou photonique basé sur l’amplification des photons présents dans l’environnement, ce qui implique quand même la présence d’une source minimale extérieure de lumière, telles les étoiles ou la lune.

ATN Gén 2+Le choix s’est porté sur un monoculaire  ATN NVM14 CGTI de Génération 2+ et sur un monoculaire Armasight N-14.

Pourquoi un Gen 2+ ? Tout simplement parce que la sensibilité du tube permet d’avoir une bien meilleure image que pour les Gén 1 et 1+.

Mais comment fonctionne un intensificateur de lumière ?

On distingue:

  •  à l’avant du dispositif, une série de lentilles formant un objectif réglable,
  •  à l’arrière, un oculaire de vision permettant le rattrapage des dioptries pour ceux ayant besoin d’une correction
    optique,
  • entre les deux, une alimentation électrique assurant le fonctionnement d’un tube d’amplification photocathodique et d’un écran phosphorique.

construction dun tube amplificateur

En fonctionnement, les particules lumineuses de la lumière ambiante et résiduelle des étoiles ou de la lune traversent l’objectif pour venir frapper le tube photocathodique.

Ces photons capturés sont alors transformés en électrons dont le signal est amplifié avant d’être envoyé vers l’écran phosphorique qui reconstitue – dans cette lumière verdâtre et caractéristique- la scène que votre œil observe par l’oculaire.

image vision nocturneCette image est donc une re-création précise de celle qui se déroule en avant de l’appareil.

Pour les appareils les moins performants ,ou dans le cas d’une obscurité trop profonde, une torche infrarouge, dont le faisceau est presque invisible à l’œil, vient au secours du dispositif en fournissant l’éclairage nécessaire.

Les dispositifs de VISION NOCTURNE peuvent être de 1ère (Gén 1), 2ème (Gén 2) ou 3ème génération (Gén 3) US (identique à la 4ème génération Européenne), cela dépend du type de tube d’amplification qu’on utilise : CE TUBE est LE COEUR et L’AME DU SYSTEME!

La torche IR L-915

Je me suis dit que pour augmenter la puissance de mes amplificateurs de vision nocturne il me fallait une torche IR dans la gamme de l’invisible, à fixer.

Ainsi j’ai acquis une torche IR L-915 de marque Pulsar.

PULSAR-_L_915_200

La IR L-915 fournit un puissant faisceau de lumière INFRAROUGE (250mW) dans la gamme des 915 nm, elle fonctionne donc dans la gamme invisible à l’oeil nu et augmente de façon très sensible les performances des équipements de vision nocturne. Elle est ègalement indispensable dans le NOIR TOTAL.

Ca, c’est ce que dit la notice. En fait pour qu’elle soit totalement invisible il faudrait entrer dans la gamme des 940 nm. Mais le vendeur n’en fournissait plus, car selon lui la fabrication en avait été arrêtée.

L’appareil photo 3D : FinePix REAL 3D W3

FinePix Fujifilm (photo)

La face avant avec les 2 objectifs

Nous avons acquis un FinePix REAL 3D W3 de Fujifilm afin de faire des photos en relief, notamment des empreintes de pied de Sasquatch, car la photo en 2D ne donne rien en ce cas.

Les photos en relief complètent largement les moulages, voire les remplacent si pour une raison ou une autre on ne peut en faire.

FinePix Fujifilm (photo2)

La face arrière avec son écran de visualisation

L’appareil donne :

  • De véritables images stéréoscopiques instantanées (vidéo également)
  • Qualité des images en relief
  • Visionnage du relief sur l’écran arrière sans lunettes spéciales

 

J’espère que cet article vous aidera à choisir votre matériel si vous avez l’intention de vous munir de vos propres outils lorsque vous m’accompagnerez (j’en suis sûr !) le 16 mai 2016 pendant 10 jours sur la piste du Sasquatch/Bigfoot lors de notre prochain Sasquatch-Safari en Colombie Britannique (Canada) .

Inscrivez-vous maintenant au prochain Sasquatch-Safari pour devenir un traqueur” de Bigfoot en 10 jours !

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.