Les cryptozoologues chassent encore et toujours le yéti

Les cryptozoologues chassent encore et toujours le yéti

 

Dans la e-revue Moterboard,  Sébastien Wesolowski vient de publier un article sur la cryptozoologie : Les cryptozoologues chassent encore et toujours le yéti.

mokélé-mbêmbéIl y fait le tour des cryptozoologues francophones les plus importants (oui, on y est !).

L’auteur a fait un travail sérieux, une fois n’est pas coutume, même si l’emploi du terme de pseudo-science nous fait tiquer (la cryptozoologie, dans son aspect sérieux, n’a aucun rapport avec la divination ou l’astrologie et fait appel à la méthode scientifique, tout comme la paléontologie, la zoologie, etc…), car même si quelques farfelus s’y sont insérés d’autres disciplines plus officielles ont aussi leurs illuminés et leurs charlatans et ne sont pas pour autant classées dans les pseudo-sciences.

Mais assez bavardé, voici l’article :

« Le Yéti prend un air benêt pour des bonbons à la menthe, le monstre du Loch Ness se contorsionne pour du whisky, Bigfoot se laisse surprendre à découvert pour une voiture : la publicité aime se jouer des animaux légendaires, ou cryptides. Aisément reconnaissables, sympathiques et propices aux effets de décalage comique, ils font de formidables mascottes. Pour beaucoup d’entre nous, ces créatures cessent d’exister en dehors de ce rôle de blagues ambulantes. Pour d’autres, elles sont tout sauf une plaisanterie…. »

Pour lire la suite de l’article : http://www.cryptozoologia.eu/wp-admin/post-new.php

Et laissez-moi votre commentaire ci-dessous !

Cette entrée a été publiée dans Brèves 2016, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.