L’Oiseau de Tonnerre mythique était-il une créature réelle ?

L’Oiseau de Tonnerre mythique était-il une créature réelle ?

Voici un article sur l’Oiseau de Tonnerre (ou Oiseau-Tonnerre) que j’ai trouvé dans le Epoch Time, périodique anglo-saxon un peu porté sur le sensationnalisme.

Je me suis permis de corriger quelques fautes de typographie ou de grammaire dans cette traduction assurée par leurs soins. J’ai aussi ajouté quelques commentaires en italique.

canada_colombie_britanique_ile_de_vancouver_victoria_29-676x450-620x400

 

 

 

« La créature la plus mystérieuse et légendaire parmi les créatures mythiques d’Amérique est peut-être l’oiseau de Tonnerre (plutôt Oiseau-Tonnerre), un oiseau géant ressemblant à un aigle et doué d’une force incroyable.

Cette créature est mentionnée dans tout le Midwest des États-Unis, et un cas en particulier dans l’Illinois parle d’une dangereuse rencontre.

La légende de l’oiseau de Tonnerre est présente dans les légendes du Midwest, et a de nombreuses incarnations parmi ces tribus ayant vécu et continuant de vivre dans cette région.

La nation Sioux, et en particulier la tribu des Sioux Brûlés (sic ! On devrait peut-être laissé le terme de  » Sioux Brule ») du Dakota du Sud de la réserve Rosebud, parle d’un oiseau de foudre légendaire connu sous le nom de «Wakinyan Tanka », ou le «Grand oiseau de Tonnerre », selon le Committee for Skeptical Inquiry (CSI).

Pour cette tribu, l’oiseau de Tonnerre n’est pas un oiseau géant mythique, mais un groupe d’êtres non-physiques ayant vécu dans les Black Hills et les habitant toujours.

Habillé de nuages, l’homme oiseau de Tonnerre est sans forme et ses couleurs correspondent aux quatre points cardinaux ; l’oiseau de Tonnerre de l’ouest est noir, celui de l’est jaune, rouge au nord et blanc au sud. Ce sont des géants avec quatre ailes jointes. Ils ont d’énormes griffes à la place des pieds, avec un grand bec garni de dents pointues en lieu et place d’un visage.

Contrairement à d’autres témoignages d’oiseaux géants, ils ont un comportement bienveillant et sont vus comme des guides et des agents de changement. Ils aiment ce qui est pur et propre dans ce monde.

«Il arrive parfois qu’ un homme sain aperçoive un Wakinyan dans ses rêves, mais seulement en partie.

Personne n’a jamais vu l’oiseau de Tonnerre tout entier, pas même en vision, et la façon dont nous nous représentons l’oiseau de Tonnerre est grâce aux fragments rassemblés de nombreux rêves et visions», expliquait l’homme-médecine des Sioux Brule John «Feu » Cerf Boiteux en 1969, selon le CSI.

La tribu Yaqui rapporte une histoire différente avec la légende de «l’Otam Kawi ».

Dans leurs légendes, un oiseau géant vivrait dans les collines et viendrait périodiquement chercher de quoi se nourrir, emportant hommes, femmes et enfants.

Cela est devenu un tel problème que le peuple Yaqui avait même peur de faire des fêtes et des cérémonies dansantes, craignant que l’oiseau ne s’abatte sur eux et emporte l’un des leurs.

Une histoire moderne semble supporter les légendes Yaqui dans une petite ville de l’Illinois appelée Lawndale.

Elle a été en 1977 l’objet d’une émission spéciale de «Into the Unknown» de Discovery Channel.

Le 25 juillet 1977, trois garçons jouaient à cache-cache dans un jardin lorsque deux oiseaux géants se sont abattus sur eux, manquant de peu l’un des garçons, Travis Goodwin.

Lorsque les oiseaux sont revenus pour une autre tentative, l’un des oiseaux géants a capturé Marlon Lowe, dont les parents possédaient une résidence.

L’oiseau a attrapé Lowe par les talons et l’a soulevé à une dizaine de mètres du sol, alors qu’il pleurait et se débattait. »

 

(Pour lire l’article en entier : Epoch Time)

Si vous en savez plus sur le sujet ou que vous avez un commentaire à faire, faites-le ci-dessous.

Cette entrée a été publiée dans Brèves 2016, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.