Sasquatch 2017 (Partie 9) : il a à nouveau plu toute la journée

Sasquatch 2017 (Partie 9) : il a à nouveau plu toute la journée

Lundi 15 mai

Aujourd’hui il a à nouveau plu toute la journée, mais je ne suis pas sorti sinon pour faire des courses (il faut bien manger).

J’en ai profité pour préparer mes prochains posts et charger les films et photos, notamment de la maman ours et de ses 2 bébés, ce qui est la norme habituelle chez les ours noirs sur la Côte Ouest, bien que s’il y a abondance de nourriture il peut y avoir 3 petits et on a même rencontré une famille de 6 en Pennsylvanie ! mais c’est tout à fait exceptionnel.

J’ai perdu (oublié au motel sans doute. J’irai voir) ma carte où j’avais inscrit les zones où il y aurait des familles de Sasquatch, mais j’ai racheté un exemplaire et j’avais avec moi la copie d’une carte que Philippe Coudray avait faite en y replaçant les endroits, et j’avais aussi ma mémoire.

J’irai demain et sans doute les jours suivants explorer ces zones. La pluie tombée aujourd’hui devrait m’aider « à pister ».

Demain la journée devrait être sans pluie ou quasi.

Mardi 16 mai

Il a cessé de pleuvoir vers 9h. Je suis donc sorti.

Je suis allé relever le piège dans la zone de l’étang à castors : rien de concret.
Ensuite je  me suis dirigé vers une zone que je ne connaissais pas.

Paysage BCBeau paysage. et je me suis mis à l’affût, mais rien sinon un chipmunk (que j’ai filmé).

Vers 18 h j’ai décidé de monter en altitude vers un lac où j’ai été l’année passée (ou celle d’avant). Mais arrivé à un embranchement, je vois un panneau indiquant que la route devant moi est « deactivated » et qu’elle est « hazardous » et accessible aux seuls 4X4.

Je la prends donc.

Au bout de 2 km de route pas si en mauvais état que cela et moins que celle que je venais de quitter, toute caillouteuse, je gare la voiture et continue à pied sur un peu moins d’un km.

Dégats sur arbresForêt de pins sombre, chemin étroit mais praticable pour un 4×4, et ce qui semble être des structures et je découvre aussi des dégâts identiques sur 4 pins dans un même périmètre restreint : leur écorce a été arraché à partir de la même hauteur (3o cm) et sur une hauteur de 6 m.

Qui a commis ces dégâts et pourquoi ? (je prends des photos) Mais ce qui m’intrigue ce sont les 5 canettes de bières que j’y ramasse ; un rapport ou non avec les auteurs du crime contre nature ? Reste que je ne vois pas pourquoi ces dégâts sur une telle hauteur et sur 4 arbres.

Je découvre plus loin d’autres structures, et plus récentes.

Demain, j’y retourne passer la journée.

Laissez-moi un commentaire

Cette entrée a été publiée dans Activités, Expéditions, Sasquatch Expeditions, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.