Ce n’est pas de la cryptozoologie, mais….

Sur un étal du marché de Shenzhen, les vendeurs exposent reptiles et mammifères vivants. En Chine, ...Depuis plusieurs jours je disais « Quand les Chinois arrêteront de bouffer tout ce qui passe à leur portée on évitera des pandémies dans le futur puisque 4 des pandémies depuis un siècle sont nées en Chine« .

Il semblerait que j’ai été « entendu » puisque je viens de lire sur le site de National Geographic que, même s’il faudrait nuancé, selon NG, car tous en Chine ne sont pas adeptes de ces pratiques, les autorités chinoises avaient pris la décision d’interdire définitivement la consommation d’animaux sauvages.

Notre santé et la biodiversité ne s’en portera pas plus mal, mais cependant tout n’est pas si simple.

« L’envergure du commerce d’animaux sauvages en Chine est difficile à évaluer selon les experts. De nombreux animaux sont capturés, importés et exportés illégalement, que ce soit pour la nourriture, la médecine, les trophées de chasse ou pour alimenter le marché des animaux domestiques. La médecine traditionnelle chinoise, qui s’appuie sur d’anciennes croyances prêtant aux animaux des vertus thérapeutiques, est un puissant moteur de ce commerce. »

Les mesures ne seront efficaces que si la population décide aussi de renoncer à ces pratiques, selon certains.

Cela dit, ils continueront à manger du chien….

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.