Bonne nouvelle !

Bonne nouvelle !

Il reste encore des places pour le 16e Colloque Européen de Cryptozoologie !

On réouvre les inscriptions jusque dimanche 23h59

pour les PASS …

  • du Samedi (toutes les conférences+ le souper avec les conférenciers + l’Atelier Gratuit de Cryptozoologie du dimanche matin+ les Actes du colloque à leur parution)
  • du Dimanche (les conférences du dimanche+ l’atelier de Cryptozoologie+ le buffet+ les Actes)
  • le W-E complet (la Totale + 50% de réduction sur le prix)

 

OUI, je m’incris au colloque MAINTENANT ICI !

 

Attention ! il n’y a pas de limite de date pour les inscriptions aux conférences seules.

Publié dans Non classé | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un petit monstre découvert dans les eaux de l’Arctique canadien

Un petit monstre découvert dans les eaux de l’Arctique canadien

crustacé de la famille MonstrilloidaDepuis des millénaires, un monstre inconnu hantait secrètement les eaux dans le nord du Canada : il s’agit d’un crustacé de la famille Monstrilloida, dérivé du mot « monstre ».

Il ne s’agit pas ici d’une découverte cryptozoologique tel que l’a définie Bernard Heuvelmans en son temps, d’une part parce que la découverte de l’animal n’a pas fait l’objet d’une enquête préalable (recueil d’information auprès des populations, recoupement de l’information, recherche sur place et enfin découverte d’un spécimen mort ou vif), d’autre part il n’a pas la taille requise (plus gros qu’une grenouille), mais comme dit l’auteur de la découverte, Aurélie Delaforge, « Il y a encore plein de choses que nous ne savons pas, et ceci en est un bon exemple. »

La chercheuse de l’Université du Manitoba Aurélie Delaforge a été bien surprise de découvrir cette nouvelle espèce au Nunavut : « Je ne cherchais pas à trouver une nouvelle espèce pour mon doctorat, mais […] je pense que c’est très important, car cela apporte de nouvelles informations sur la biodiversité dans l’Arctique. »

Le minuscule crustacé translucide mesure à peine 2 millimètres de long. Il n’a qu’un oeil, pas de bouche, deux antennes et huit pattes. C’est la première espèce de la famille Monstrillopsis découverte dans l’Arctique canadien. Le crustacé fait partie des quelque 160 espèces dans le monde.

Mme Delaforge vivait dans l’Arctique canadien où elle étudiait les causes de la prolifération du plancton dans les eaux de l’Arctique dans le cadre de son doctorat. Au cours de ses recherches, elle a accidentellement recueilli ces petits monstres dans un échantillon.

Ces petits crustacés ne cessaient de réapparaître dans ses études, au point qu’elle a décidé d’envoyer un échantillon à un spécialiste de Monstrillopsis basé au Mexique. L’expert a procédé à une dissection du crustacé.

Le verdict est tombé : le premier petit monstre a été découvert dans l’Arctique canadien.

Une découverte qui était peu probable

Voir le crustacé n’était pas chose évidente : sa vie d’adulte ne dure que deux mois. La plupart du temps, il est occupé à infecter les palourdes et les éponges de l’Arctique. Avant d’atteindre sa taille maximale, le crustacé est au stade de larve, ce qui le rend presque invisible.

La découverte du Monstrillopsis a été faite en 2014. Les résultats ont été publiés jeudi dans la revue ZooKeys.

(D’après Radio Canada)

Publié dans Brèves, Brèves 2017 | Marqué avec , | Laisser un commentaire

L’Amazonie n’a pas encore révélé tout son potentiel, le WWF parle de 381 espèces découvertes en 2 ans !

L’Amazonie n’a pas encore révélé tout son potentiel, le WWF parle de 381 espèces découvertes en 2 ans !

Selon un rapport de l’ONG de protection de la Nature connue sous le sigle WWF (de l’anglais : World Wide Fund for Nature), 381 nouvelles espèces ont été découvertes entre 2014 et 2015 dans le bassin amazonien, ces mises au jour relatives à la biodiversité (faune et flore) interviennent alors que les menaces pesant sur la forêt tropicale sont croissantes. Continuer la lecture

Publié dans Brèves, Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Un phasme géant qu’on pensait éteint depuis des décennies vient d’être redécouvert

Un phasme géant qu’on pensait éteint depuis des décennies vient d’être redécouvert

D’après Marion Constantini (pour Gentside MaxiSciences)

 

Résultat de recherche d'images pour "Dryococelus australis"Une impressionnante espèce de phasme nommée Dryococelus australis et considérée comme éteinte depuis les années 1920 vient de refaire son apparition sur une île australienne.

Des tests ADN viennent de confirmer le retour officiel de l’insecte. Continuer la lecture

Publié dans Brèves, Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Des scientifiques constatent que l’oiseau qu’ils recherchaient n’a jamais existé

Des scientifiques constatent que l’oiseau qu’ils recherchaient n’a jamais existé

 

The Liberian Greenbul was sighted in the 1980s and only one specimen existsÀ la grande surprise des chercheurs, l’analyse de l’ADN d’un oiseau rare, recherché intensément depuis des années, a montré que cette espèce n’a sans doute jamais existé.

Une nouvelle étude sur l’une des espèces d’oiseaux chanteurs les plus «insaisissables» du monde a révélé que le Bulbul du Libéria a probablement été si difficile à repérer car… il n’a jamais existé.

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Aberdeen a mené une étude sur les espèces pour en savoir plus sur l’oiseau qui a «échappé aux experts pendant des décennies». Continuer la lecture

Publié dans Brèves 2015, Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

« Yéti y es-tu? » Ma visite à l’exposition à Elbeuf

 Ma visite à l’exposition « Yéti y es-tu? » à Elbeuf

Mâchoire de Mégalodon

Mâchoire de Mégalodon (Création Ophys)

Après un long voyage sans histoire de 3h30 et 2 payages, j’arrive à la Fabrique des Savoirs, ancienne usine textile Blin & Blin qui a fait la renommée et la prospérité de la ville pendant la seconde moitié du 19e siècle et la majorité du 20e siècle puisque l’usine fermera définitivement ses portes en 1975 mettant de ce fait fin à l’aventure laineuse de la ville. Aujourd’hui l’ancienne usine a été reconvertie en musée, en logements et en diverses autres activités à finalités socio-culturelles.

Comme je suis arrivé bien trop tôt avant l’ouverture des portes, je vais me restaurer dans une brasserie alsacienne.

A 14h, je passe les portes de la Fabrique des Savoirs et paie mon entrée de 4 €.

Il me faut me rendre à l’exposition et au spectacle pour enfant qui se déroulent au 3e étage du bâtiment. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Marqué avec | Laisser un commentaire

Du Yéti au Monstre du loch Ness : où en sont les recherches aujourd’hui?

Du Yéti au Monstre du loch Ness : où en sont les recherches aujourd’hui?

 

Affiche colloque octobre 2017 (internet) avec logo IVCZ et doumont(« Week-end très agréable ! La bonne humeur et la convivialité se mêlent aux discussions de sujets cryptozoologiques plus intéressants les uns que les autres […] Le plus de ce colloque a été pour moi, la convivialité et la continuité de cette bonne humeur en dehors des conférences. «  Florent Jouanigot – Participant au Colloque de 2011)

Je découvre le programme et je reçois d’abord un premier cadeau ICI !

Et ce n’est pas négligeable !

Vous serez accueilli au Martin’s Hotel,  hôtel 4* à Bruxelles, au coeur de la capitale belge (et de l’Europe !) 

« Un grand coup de chapeau aux intervenants qui ont fait un travail considérable. Et, bien sûr, ça va sans dire mais ça va mieux en le disant, un grand merci aux organisateurs qui font aussi un travail considérable sans en être remerciés comme il faudrait.« 

(Jacques Erb)

Publié dans Activités, Colloques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Un rat géant tombe de l’arbre, une vraie victoire cryptozoologique

Un rat géant tombe de l’arbre, une vraie victoire cryptozoologique

 

Le spécimen blessé d’« Uromys vika » trouvé aux îles Salomon. Courtesy of Tyrone Lavery

Le spécimen blessé d’« Uromys vika » trouvé aux îles Salomon. Courtesy of Tyrone Lavery

Une équipe australienne a découvert une nouvelle espèce de rongeur. La bestiole, qui mesure 50 cm, a été débusquée après six ans de recherche dans les îles Salomon.

Ne vous fiez pas à la photo ! Cet air de joli rongeur apeuré n’est qu’un effet de cadrage… et de circonstance.

En réalité, c’est sur un rat géant, une impressionnante bestiole de 50 cm de long et plus de 700 grammes que deux chercheurs australiens ont mis la main au cœur des îles ­Salomon, dans l’océan Pacifique. Continuer la lecture

Publié dans Brèves, Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Description d’une nouvelle espèce de manakin au Pérou

Description d’une nouvelle espèce de manakin au Pérou

 

Description d'une nouvelle espèce de manakin au PérouCette espèce, qui a été nommée Machaeropterus eckelberryi, vit dans le nord du Pérou et possède un chant nuptial distinct.

Dans un article publié en 2017 dans la revue Zootaxa, les ornithologues Daniel F. Lane, Andrew W. Kratter et John P. O’Neill ont décrit une nouvelle espèce de manakin du genre Machaeropterus présente dans le nord du Pérou, dans les départements de Loreto et de San Martín. Elle est presque identique morphologiquement à la sous-espèce aureopectus du Manakin rubis (M. regulus), mais ses vocalisations sont nettement distinctes.
Continuer la lecture

Publié dans Brèves 2017 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Je suis allé voir « Bigfoot Junior »

Je suis allé voir « Bigfoot Junior »

Résultat de recherche d'imagesLa période de tourmente dont je venais de sortir autour du lancement de notre prochain colloque  » Du Yéti au Monstre du Loch Ness » m’avait occupée pendant plusieurs semaines et je n’avais pas eu le temps d’aller voir le nouveau dessin animé belge « Bigfoot Junior » ; donc mardi passé j’ai pris mon courage à deux mains (et surtout ma voiture), je me suis rendu à Namur (Belgique) et je suis allé voir « Bigfoot Junior », la nouvelle oeuvre des studios nWave Digital.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire