C’est ce soir la conférence sur le Yéti et les Alpinistes ! A ne pas manquer !

Le mot « yéti », qui pour beaucoup de gens représente à lui seul le dossier des bipèdes hominoïdes inconnus, vient du sherpaka, la langue des Sherpas, ethnie installée au sud de l’Everest. Ce sont donc des alpinistes qui, confrontés à ce problème inattendu, l’ont fait connaître… avec plus ou moins de zèle et de pertinence (et les différences sont instructives). Certains, y compris les plus prestigieux, on cherché à approfondir la question. Leurs conclusions sont, disons, déconcertantes, et demandent à leur tour à être approfondies.

Avec Jean Roche nous tenterons d’y voir un peu plus clair.

Inscrivez-vous SANS TARDER :
Les Alpinistes et le Yéti

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Jane Goodall n’exclut pas que le Bigfoot existe

Jane Goddall en 2019 à New York.

Jane Goddall en 2019 à New York.

Dans une interview accordée à GQ, la primatologue de 87 ans détaille les raisons qui la poussent à ne pas exclure l’existence d’anthropoïdes non répertoriés par la science, comme le Bigfoot ou le Yéti.

Des vidéos et des photos floues ou au contraire trop belles pour être honnêtes, des témoignages improuvables, des traces de pas douteuses… Les «preuves» censées attester de l’existence du Bigfoot et autres anthropoïdes signalés un peu partout dans le monde peinent à emporter l’adhésion du monde scientifique. Et les cryptozooloques, ces chercheurs passionnés en quête des animaux cachés ou mythiques, se sentent bien seuls, en butte à un scepticisme général. Mais c’est un soutien de poids ou du moins une caution intellectuelle encourageante qu’ils ont pu découvrir dans une interview de la célèbre primatologue Jane Goodall accordée au magazine américain GQ. A 87 ans, l’infatigable protectrice des grands singes apporte une réponse inattendue à une question «idiote» comme la définit elle même la journaliste : « J’ai une question idiote, si vous me permettez, et je suis sûr que vous savez où cela mène. Vous avez dit que vous n’excluez pas que Bigfoot existe.»

Jane Goodall, qui avait déjà exprimé par le passé son ouverture d’esprit sur l’existence d’anthropoïdes inconnus, relate alors l’un des incidents qui l’ont convaincue de ne pas balayer d’un revers de bras cette hypothèse.

(Lire la suite de l’article dans Paris-Match)

Publié dans Brèves, Brèves 2021 | Marqué avec , , | Un commentaire

Webconférence: Les Alpinistes et le Yéti

Le mot « yéti », qui pour beaucoup de gens représente à lui seul le dossier des bipèdes hominoïdes inconnus, vient du sherpaka, la langue des Sherpas, ethnie installée au sud de l’Everest. Ce sont donc des alpinistes qui, confrontés à ce problème inattendu, l’ont fait connaître… avec plus ou moins de zèle et de pertinence (et les différences sont instructives). Certains, y compris les plus prestigieux, on cherché à approfondir la question. Leurs conclusions sont, disons, déconcertantes, et demandent à leur tour à être approfondies.

Avec Jean Roche nous tenterons d’y voir un peu plus clair.

Inscrivez-vous SANS TARDER :
Les Alpinistes et le Yéti

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

C’est ce soir, la conférence sur l’Améranthropoïde ! A ne pas rater !

Pour rappel, plusieurs expéditions ont été organisées au Vénézuela, à la recherche de l’Améranthropoïde, ce singe abattu vers 1920 dont on possède une photographie.
Erreurs méthodologiques, méprises, fausses informations, voire canulars, caractérisent ces expéditions, comme le montrent des documents inédits, nous verrons ce qu’il en est avec Michel Raynal lors de cette conférence gratuite, ce soir à 20h00.

Pour vous inscrire GRATUITEMENT : https://event.webinarjam.com/channel/ameranthropoide

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les expéditions sur la piste de l’Améranthropoïde : chasses au Dahu ?

Plusieurs expéditions ont été organisées au Vénézuela, à la recherche de l’Améranthropoïde, ce singe abattu vers 1920 dont on possède une photographie.
Erreurs méthodologiques, méprises, fausses informations, voire canulars, caractérisent ces expéditions, comme le montrent des documents inédits, nous verrons ce qu’il en est avec Michel Raynal dans cette conférence gratuite.

Pour vous inscrire GRATUITEMENT : https://event.webinarjam.com/channel/ameranthropoide

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

C’est ce soir ! A NE PAS RATER !

C’est ce soir ! A NE PAS RATER !

Dans cette conférence virtuelle GRATUITE nous verrons avec Michel Raynal que l’hypothèse de la survie d’une population de la baleine grise ( Eschrichtius robustus ) dans l’Atlantique jusqu’à une époque récente, avancée lors du Colloque européen de cryptozoologie de 2015, est attestée par de nouvelles données archéologiques, et l’utilisation d’une nouvelle technique d’identification de restes osseux appelée ZooMS.

Pour vous inscrire GRATUITEMENT : https://event.webinarjam.com/channel/baleinegrise

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

C’est demain !

Je vous rappelle notre conférence de demain A NE PAS RATER.
D
ans cette conférence virtuelle GRATUITE nous verrons avec Michel Raynal que l’hypothèse de la survie d’une population de la baleine grise ( Eschrichtius robustus ) dans l’Atlantique jusqu’à une époque récente, avancée lors du Colloque européen de cryptozoologie de 2015, est attestée par de nouvelles données archéologiques, et l’utilisation d’une nouvelle technique d’identification de restes osseux appelée ZooMS.

Pour vous inscrire GRATUITEMENT : https://event.webinarjam.com/channel/baleinegrise

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Cryptoconférence (rappel) : La Baleine Grise a-t-elle survécu dans l’Atlantique Nord ?

Dans cette conférence virtuelle GRATUITE nous verrons avec Michel Raynal que l’hypothèse de la survie d’une population de la baleine grise ( Eschrichtius robustus ) dans l’Atlantique jusqu’à une époque récente, avancée lors du Colloque européen de cryptozoologie de 2015, est attestée par de nouvelles données archéologiques, et l’utilisation d’une nouvelle technique d’identification de restes osseux appelée ZooMS.

Pour vous inscrire GRATUITEMENT : https://event.webinarjam.com/channel/baleinegrise

Publié dans Activités, conférences publiques | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

CryptoCulture : festival de nanars

Monstres géants et yéti grotesque : on vous offre des places pour la nuit des nanars au cinéma Star !

Publié dans Brèves, Brèves 2021 | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Tigre de Tasmanie en couleur, Ibis rouge touriste

Des images colorisées du tigre de Tasmanie

Le dernier tigre de Tasmanie "revit" à travers une vidéo colorisée Des images colorisées du tigre de Tasmanie redonnent vie à cette espèce officiellement disparue.

Le thylacine aux allures de loup, surnommé le tigre de Tasmanie à cause de sa fourrure rayée, est une espèce disparue depuis environ 85 ans. À l’occasion de la Journée nationale des espèces menacées, des images colorisées de l’animal ont été dévoilées.

Ces images sont à la fois spectaculaires et tristes. Elles nous montrent Benjamin, le dernier thylacine également connu sous le nom de tigre de Tasmanie. Une espèce aujourd’hui éteinte dont nous gardons un témoignage à travers ce film daté de 1933 qui a été colorisé à l’initiative de la National Film and Sound Archive of Australia. Une première émouvante. C’est le zoologiste et naturaliste australien David Fleay qui a filmé ce marsupial en 1933. Il est mort en captivité en 1936.

Le film original de 35 mm en noir et blanc a été numérisé aux normes d’archivage 4K et colorisé par la société Composite Films, basée à Paris. La colorisation de ce film de 80 secondes a demandé 200 heures de travail. Le directeur artistique de Composite Films, Samuel François-Steininger, et son équipe ont utilisé des dessins, croquis, pei

Pademelon

Pademelon de Tasmanie

ntures, descriptions écrites et des peaux conservées pour restituer des couleurs aussi précises que possible.
Cet animal est une créature mythique dans le folklore australien et un certain nombre de groupes indépendants ont parcouru la Tasmanie à la recherche de signes indiquant que le tigre existe toujours. En février dernier, l’un de ces groupes prétendait avoir des images montrant trois tigres de Tasmanie, mais les experts ont conclu qu’il s’agissait d’un pademelon.
Personnellement, je crois qu’il est difficile de confondre les deux marsupiaux.
(cf : cnetfrance)

Un ibis rouge observé à Jemelle en province de Namur (Belgique)

Fabian se balade à Jemelle et tombe sur un... ibis rouge: C‘est une observation étonnante qu’a faite Fabian, photographe nature, le 5 septembre dernier à Jemelle (Rochefort, province de Namur) lors d’une promenade. Au sommet d’un épicéa se dessinait un grand oiseau d’une couleur rouge éclatante et muni d’un long bec courbé. Un ibis rouge. Le climat serait devenu à ce point doux qu’une telle espèce ait migré chez nous ? Car en effet, cette espèce n’est pas particulièrement une habituée des forêts du nord. « C’est un oiseau que l’on rencontre seulement dans les marais et en particulier les mangroves du nord de l’Amérique du Sud, de la Colombie au Brésil », renseigne Jean-Yves Paquet, spécialiste des oiseaux chez Natagora, l’association de protection de la nature. Dès lors, la seule explication de cette présence incongrue sur un sapin en province de Namur est une évasion.

(Pour retrouver l’article entier : RTL Info)

Publié dans Brèves, Brèves 2021 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire