Les Survivants de l’Impossible (1ère Partie) (2010)

 

 Programme

 

Samedi

9h30 : Accueil et ouverture du colloque

10h15 : Introduction par Eric JOYE (Naturaliste de terrain – Belgique) : «Des fossiles pas si fossiles»

Des animaux que l’on croyait disparus depuis parfois des millions d’années sont retrouvés bien vivants. On pense tout de suite au Coelacanthe ou à l’Okapi, mais il y en a eu bien d’autres.

11h00 : Pause-café

11h15 : Michel RAYNAL (Biochimiste – France) : « L’oiseau Rokh des 1001 Nuits est-il l’Æpyornis ? »

A la suite de la découverte des œufs et des ossements fossiles de l’Æpyornis de Madagascar au milieu du 19ème siècle, nombre d’auteurs ont voulu voir dans l’oiseau rokh des légendes arabes et de Marco Polo (1298), puis dans le rapport de Flacourt (1658) une preuve de la survivance tardive de cette sorte d’autruche titanesque. Une analyse très rigoureuse du dossier, enrichi de nombreux documents inédits, montre qu’il n’en est rien, tout en ouvrant la possibilité de la survivance très récente d’une autre forme de ratite à Madagascar.

12h00 : Apéro et Buffet ardennais

14h30 : Paul CROPPER (Cryptozoologiste – Australie) : «Le Thylacine en Australasie, éteint ou en danger?»
(en anglais)

Paul CROPPER, co-auteur des ouvrages sur la cryptozoologie australienne Out of the Shadows’ (1994) et The Yowie’ (2007) passera en revue les dernières recherches sur la survivance du Tigre de Tasmanie ou Thylacine. Sa présentation couvirra les rapports provenant à la fois de Tasmanie mais aussi d’Australie où les zoologistes estiment que l’animal a disparu voici quelque 2000 ans. L’histoire des observations de Thylacine depuis la colonisation de l’Australie sera débattue et une série de photographies et de films de ce qui pourrait être des Thylacines seront présentés. Il sera aussi abordé les rapports récents de thylacine en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

 15h15 : Pause-café

15h30 : Axel MAZUER (Philosophe et épistémologiste – France) : « Cryptozoologie et argumentation ».

Une analyse des lieux-communs et de l’argumentation fréquemment opposés aux partisans de la cryptozoologie lors de discussions courantes sur le sujet. Ce sujet est dérivé d’une maîtrise de philosophie soutenue avec succès en 1999 à l’Université de Provence.

16h15: Conclusion de la journée

19h30 : Banquet avec les conférenciers

Dimanche

 

10h00 : Dr. Pasquale Saggese (Biologiste – Italie ) : «Caddy (Cadborosaurus willsii) le cheval marin géant et la Vache marine de Steller (Hydrodamalis gigas)» (en anglais)

Lors de ma présentation je traiterai d’une enquête scientifique concernant Caddy, (Cadborosaurus willsi). Selon moi, l’existence de cet animal est à mettre en relation avec la survivance de la Vache marine ou Rhytine de Steller. J’argumenterai pourquoi ce sirénien de la famille des Hidrodamalinae (dont le seul représentant est la vache marine de Steller) a pu évoluer vers un animal du type de Caddy. Je défendrai comment cela fut possible et les raisons de cette évolution dans le temps.

11h15 : Pause-café 

11h30 : Pr Léon BRENIG (Physicien – Belgique) : «Aux frontières des sens chez les mammifères. Première partie : les infrasons» (Hors thème)

Certains mammifères sont capables d’émettre des ultra-sons (les cétacés et les chauffe-souris), mais d’autres sont capables d’émettre des infra-sons (les félins et les éléphants). Quels sont les mécanismes de production de ces sons ? Quels sont les effets sur l’entourage ? Les primates sont-ils susceptibles d’émettre aussi de tels sons ?

 12h30 : Apéro et Repas

14h30 : Michel BALLOT (Juriste, Cryptozoologue – France) : «Le Mokélé-Mbêmbé est-il un animal légendaire ou une espèce disparue ?»

10 ans de recherche dans les forêts du Cameroun et de République Populaire du Congo à la poursuite d’un animal légendaire.

 15h15 : Pause-café

15h30 : Pr Léon BRENIG (Physicien – Belgique) : «Aux frontières des sens chez les mammifères. Deuxième partie : la vue».

Nouvelles données sur la vision nocturne des mammifères. Cet exposé complète l’exposé que le Dr. Marie-Jeanne Koffmann a donné lors du Colloque Européen de Cryptozoologie en 2004 sur le sujet.

 16h15 : Table ronde et débats

17h00 : Conclusion 

Cette entrée a été publiée dans Activités, Colloques, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les Survivants de l’Impossible (1ère Partie) (2010)

  1. Florent dit :

    Weekend très agréable ! La bonne humeur et la convivialité se mêlent aux discussions de sujets cryptozoologiques plus intéressants les uns que les autres. Chacun parle de ses sources, de ses thèses, de ses explorations. Les conférences y sont vraiment passionnantes ce qui suscite encore plus l’envie de voir découvrir ou redécouvrir certains animaux (sasquatch, thylacine, etc).
    Le plus de ce colloque a été pour moi, la convivialité et la continuité de cette bonne humeur en dehors des conférences. Les amateurs passionnés voulant transmettre et les néophytes désireux de savoir, se mélangent et passent de très bon moments conviviaux et informels.
    Habitant en Normandie, ce voyage en territoire belge m’a véritablement plu et passionné.