Un félin que l’on croyait éteint a été photographié au Sarawak

L’un des plus rares félins au monde, le chat Bai, a été photographié au Sarawak, la partie malaise de l’île de Bornéo.

De la taille d’un chat domestique, il possède un pelage uniforme roux ou gris, avec une longue queue, ce qui le fait ressembler à un petit puma.  Notons que la variété au pelage gris est plus rare que la rousse.

C »est en 2003 qu’il fut aperçu pour la dernière fois et avant cette date, on pensait que l’espèce était éteinte. Il s’agit de l’un des félins les moins connus puisqu’aucune information sur sa reproduction et son mode de vie n’a jamais été collectée.

Les chercheurs ont découvert deux à trois individus, de la variété grise, sur un total de trois clichés pris par un appareil disposé en pleine jungle et dont les données sont récoltées de temps en temps. Des clichés qui ont surpris les scientifiques étant donné la déforestation importante dans la région.

Les biologistes voulaient savoir si les animaux pouvaient survivre malgré les modifications de leur environnement naturel. Ces clichés pris en 2009 et 2010 semblent donner des espoirs concernant le chat Bai qui paraît s’adapter à son nouveau milieu.

(Sources : 7sur7 & Free Malaysia Today)

Cette entrée a été publiée dans Brèves, Brèves Janvier 2011, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.