Première colonie de barbastelle découverte en Wallonie !

Première colonie de barbastelle découverte en Wallonie !

barbastelle d'EuropeIl ne s’agit pas ici d’une nouvelle cryptozoologique au sens strict, mais bien cryptozoologique au sens large…

Les volontaires de Plecotus (section de l’association  de protection de la nature belge Natagora qui s’occupe de l’étude des chauve-souris) ont encore frappé fort.

Ils ont découvert la première colonie connue de barbastelle en Wallonie (sud de la Belgique)!

Une excellente nouvelle pour l’espèce qui est rarissime en Wallonie.

 Après 4 ans de recherche, Natagora vient de découvrir la première colonie de barbastelle d’Europe connue en Wallonie. Une excellente nouvelle pour cette chauve-souris forestière qui nécessite des forêts diversifiées avec arbres à écorce décollée.

On ne peut pas dire que la rencontre soit fortuite !

Depuis 2012, des dizaines de volontaires de Plecotus, le groupe de travail « chauves-souris » de Natagora, se démènent pour trouver des traces de la barbastelle en province du Luxembourg (Belgique).

Jusque-là, seules quelques observations étaient notées chaque année. La barbastelle est en effet très discrète : elle gîte et chasse en forêt et y passe même l’hiver.

Or, ce sont dans les grottes et les combles qu’il est le plus facile de voir les chauves-souris.

Mais les barbastelles ne se réfugient sous terre qu’en cas de grosse vague de froid, préférant des écorces décollées d’arbres morts ou sénescents sur pied.

(Pour retrouver l’article complet sur Natagora )

Cette entrée a été publiée dans Brèves 2016, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.