Les monstres dans la littérature allemande du Moyen Âge

Les monstres dans la littérature allemande du Moyen Âge

Il y a quelques jours j’ai reçu des Editions la Völva l’ouvrage de Claude Lecouteux « Les monstres dans la littérature allemande du Moyen Âge », ouvrage de quelque 750 pages qu’ils viennent de publier.

Pour commander le livre cliquez sur l’image

Présents dans les ouvrages savants et les livres de divertissement, la littérature allemande du Moyen Âge est hantée par les hommes et les animaux monstrueux.

Claude Lecouteux (°) réussit admirablement à combler les lacunes des ouvrages précédents, saisissant le phénomène de la monstruosité au moment où les monstres font une forte apparition dans la littérature allemande, vers 1140-1150.

Il en étudie leur évolution jusqu’en 1350.

Divisé en trois grands ensembles, le livre de Claude Lecouteux est une encyclopédie complète des monstres dans la littérature allemande du Moyen Âge.

Dans la première grande partie, l’auteur s’emploie à faire la synthèse de ces êtres.

La seconde consiste à dresser la monographie de chaque monstre grâce aux données recueillies.

La troisième partie présente ces créatures dans leur contexte et complète les deux précédentes parties.

Être aux singularités extraordinaires, le monstre du Moyen Âge se dévoile sous de nombreux aspects car, s’il sait paraître aimable, cette créature peut être tout aussi malveillante et effrayante.

Richement illustré, offrant de nombreuses traductions de textes médiévaux, l’ouvrage de Claude Lecouteux procure aux lecteurs un voyage merveilleux parmi les chevaliers et les légendes du Moyen Âge.

On peut cependant regretter que le Pr. Lecouteux ne fasse aucune référence aux ouvrages du Dr. Bernard Heuvelmans qui traitent des monstres humains (acéphales, pygmées, cynocéphales, etc…) qu’on disait peupler l’Afrique ou l’Asie, des dragons ou des hommes sauvages.

Ce n’est donc pas un livre cryptozoologique, à proprement parler, cependant il sera un complément important aux ouvrages de B. Heuvelmans sur la vision de nos ancêtres sur ces « monstres » dont certains ne seraient que des représentations ou des mythifications de créatures bien réelles que nos aïeux ont pu rencontrer à un moment donné de leur Histoire

Cette entrée a été publiée dans Bibliothèque, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.