Découverte d’un nouveau poisson en Nouvelle-Calédonie

Découverte d’un nouveau poisson en Nouvelle-Calédonie

Polyipnus en 1905Ce nouveau poisson hachette, le  »Polyipnus laruei », porte le nom des plaisanciers qui l’on découvert : Pierre et William Larue. Après un travail de plus de deux ans, la description de cette nouvelle espèce de poisson a été officialisée par une publication scientifique dans le journal Zootaxa.Il existait 33 espèces de polyipnus recensées à travers le monde jusqu’à ce que le 29 juillet 2014 deux pêcheurs en trouvent une 34e en Nouvell-Calédonie.

Ce jour là, lors d’une sortie en bateau non loin du récif Tombo, près de la passe de Boulari, Pierre et William Larue repèrent un petit poisson argenté flottant à la surface.

Pierre a le bon réflexe et prend immédiatement des photos de très bonne qualité qu’il communique à un journaliste. Ce dernier contacte ensuite Gérard Mou-Tham, ichtyologue à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

Suite à la parution d’un article dans la presse, Elodie Vourey, taxonomiste de la Communauté du Pacifique (CPS), examine ce poisson.

Si elle est familière des poissons de cette famille, elle n’a encore jamais vu cette espèce et décide de réaliser une description du spécimen pour l’envoyer à Antony Scott Harold, un expert des poissons hachettes, professeur au College of Charleston aux Etats-Unis ; qui lui confirme qu’il s’agit bien d’une nouvelle espèce.

Le travail de description est mené par Elodie Vourey, Cyndie Dupoux, technicienne gestionnaire des collections invertébrés marins au Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Paris et Antony Scott Harold. Le spécimen est examiné sous toutes les coutures avec une contrainte forte, il doit rester intact car c’est le seul spécimen disponible qui servira de référence et sera déposé au MNHN….

Pour lire la suite de l’article : France Info

Cette entrée a été publiée dans Brèves, Brèves 2017, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.