Une nouvelle espèce de tortue découverte au Mexique

Une nouvelle espèce de tortue découverte au Mexique

Kinosternon vogti

Chaque jour les chercheurs nous offrent des découvertes étonnantes, prouvant bien par la que l’inventaire zoologique de notre planète est loin d’être terminé. Cette nouvelle espèce de tortue découverte au Mexique a été surnommée « petit casque de Vallarta », en raison de l’apparence de sa carapace similaire à celle d’un casque et pour sa localisation géographique.

En effet, les chercheurs de l’Université de Guadalajara (Mexique) ont indiqué que cette espèce était endémique de la ville balnéaire de Puerto Vallarta, située sur la côte pacifique du Mexique, plus précisément dans la région de Jalisco.

Baptisée Kinosternon vogti en hommage l’herpétologiste américain Richard Vogt ayant travaillé durant une quarantaine d’années sur les tortues nord-américaines, cette nouvelle espèce n’a été reconnue qu’en mai 2018.

En effet, les habitants de Puerto Vallarta tentaient d’alerter sur son existence depuis une vingtaine d’années. Comme l’indique l’étude parue dans la revue scientifique Chelonian Conservation and Biology, les scientifiques s’y sont intéressés il y a environ cinq ans, après avoir toujours cru qu’il s’agissait de tortues juvéniles appartenant à des espèces de la région déjà connues.

Il a été rapporté que la tortue ne dépassait pas les 10 centimètres et tenait ainsi dans la paume de la main. Aussi, ses pas étaient plus rapides que ceux des autres tortues et celle-ci apprécie le fait de se mettre à l’ombre d’un arbre pour s’abriter du soleil.

Le fait est que cette tortue a malheureusement été définie comme appartenant à une espèce « à haut risque d’extinction ».

En effet, seuls neuf spécimens ont pu être étudiés, à savoir trois mâles et une femelle vivante – ainsi que cinq autres découverts morts. Depuis, la femelle et un des mâles ont été placés dans un élevage situé dans l’État mexicain de Tabasco, et les deux autres mâles dans une ferme à crocodiles de la ville de Puerto Vallarta.

(Sources : Futura Sciences – RTBF)

Ce contenu a été publié dans Brèves, Brèves 2018, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.