Un « chasseur de sasquatch » débouté en Cour suprême

Un « chasseur de Sasquatch » débouté en Cour suprême

Sasqsuatch

Souvenez-vous!
Dans un article en octobre je vous apprenais que Todd Standing, un résident de Colombie-Britannique, accusait le ministère de l’Environnement britanno-colombien de manquer à son devoir en ne cherchant pas à protéger  le Sasquatch et s’était tourné vers la Cour suprême de la Colombie-Britannique pour forcer le gouvernement à enquêter sur cette créature légendaire.

Le gouvernement a finalement répondu, à la fin janvier, que «le plaignant n’a pas démontré qu’il a subi ou subi toujours des pertes, dommages ou dépenses comme invoqué dans sa réclamation».

Ici, permettez-moi de faire un commentaire, je ne vois pas où dans sa requête Todd Standing évoque qu’il a personnellement subi des préjudices. Cela me semble être une pirouette du gouvernement pour éluder la réponse de la question centrale.

Standing n’en est apparemment pas resté là et a persisté dans son combat devant la Cour Suprême de la Province (rappelons que le terme Province au Canada est à peu près équivalent à la notion d’Etat aux Etats-Unis).

La Presse canadienne nous apprend cette semaine qu’il s’est à nouveau fait débouter

Ainsi sur le site de Radio Canada on peut lire :

Le juge a toutefois fait valoir qu’une telle décision aurait été inhabituelle pour une cour. « La décision de reconnaître les faits allégués par le plaignant est habituellement une décision prise par l’administration gouvernementale. Il en est ainsi parce que la cour n’a pas de fonction d’enquête ou de recherche scientifique pour vérifier des faits scientifiques allégués qui ne sont pas universellement acceptés comme vrais », est-il écrit dans la décision rendue le 31 août dernier et publiée en ligne mardi.

M. Standing a soutenu ne pas pouvoir partager entièrement l’information sur les lieux où il serait possible d’observer le sasquatch, de peur que la bête ne soit chassée et tuée.

En fait les instances officielles se rejettent la balle.

Pour notre part nous retournerons une fois de plus en Colombie-Britannique en 2019, sur les traces du Sasquatch.

.Dites-nous dans les commentaires ci-dessous si vous êtes intéressé(e) de nous accompagner sur le terrain et les dates où vous seriez disponibles.

En fonction de celles nous arrêterons notre date de départ.

 

Ce contenu a été publié dans Brèves 2018, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.