Un homme prétend avoir été agressé par un « Bigcat » de 1,80 m en Cornouailles

Je venais de terminer d’envoyer l’article précédent quand je suis tombé sur ce témoignage « Un homme prétend avoir été agressé par un « Bigcat » de 1,80 m en Cornouailles » qui, pour moi, ressemble fort à un canular en raison du contexte assez invraisemblable.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous en pensez…

Un homme affirme qu’un animal « semblable à une panthère » l’a attaqué –  à travers une FENÊTRE ouverte.

Matthew Wild, 30 ans, dit qu’il était en visite chez sa petite amie quand il a vu le félin de six pieds (1m83) heurter l’encadrement.

Il raconte qu’il est allé fermer la fenêtre, mais affirme que le chat est soudainement réapparu et l’a frappé.

Il précise que l’animal ressemblait à un chat domestique croisé avec une panthère – et il craint que le gros chat ne se reproduise avec les minets locaux de Porthleven, en Cornouailles.

Matt ajoute : « Il était vraiment décidé à entrer. Il a essayé de passer par la fenêtre. Je pensais qu’il était parti et je suis allé fermer la fenêtre et il allait m’attraper ».

« Il m’a attrapé la main par la fenêtre. J’avais l’habitude de travailler avec des animaux et cette chose ne ressemblait à rien de ce que j’avais jamais vu. C’était pire que tout ce que l’on voit à la télé.« 

Matt, un amateur d’arts martiaux d’Helston, en Cornouailles, a déclaré qu’il avait de la chance d’avoir « une peau très dure« , sans quoi le chat m’aurait saigné.

Il a poursuivi: « Si l’animal se dressait sur ses pattes arrière, il atteindrait environ six pieds (+- 1,80 m) ».

« Je dirais que c’est un chat domestique croisé avec une panthère à cause de la couleur de sa robe, de sa force et de sa puissance ».

« Il a grogné d’une manière plus grave et plus puissante que tout ce qu’ont voit dans les films de Tarzan, à l’exception du lion. C’est vraiment un chat sauvage.« 

Il a dit que c’était une bonne chose qu’il fût là pour protéger sa petite amie car s’il « n’avait pas été là et l’avait empêché de l’attraper, il l’aurait mangée« .

Mais malgré cette épreuve, qui aurait pu être terrifiante pour certains, Matthew n’est pas inquiet quant à de futures attaques.

Quant à sa petite amie, Matthew a déclaré « elle ne savait pas quoi en penser », ajoutant qu’ « elle était horrifiée« .

Il a déclaré: « J’ai appelé la police et ils n’étaient pas intéressés et ont menacé de prendre des mesures contre moi si j’appelais à nouveau.« 

(Pour retrouver l’article d’origine : Devon Live)

Ce contenu a été publié dans Brèves, Brêves 2019, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.