Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Le monstre du Loch Ness “repéré” par un sonar

Le monstre du Loch Ness aurait été repéré par un sonar après qu’une forme mystérieuse a été détectée à 600 pieds sous la surface.

Il a été enregistré par le skipper à la retraite Rod Michie, 77 ans, qui travaille sur le célèbre lac depuis plus de 30 ans.

Un monstre du Loch Ness «  repéré sur sonar  » alors qu’une forme mystérieuse détectée à 600 pieds sous la surfaceRod Michie a enregistré l’écho en 2015, mais n’en parle que maintenant.

Il a révélé sa découverte après que deux images ont été capturées en octobre par Ronald Mackenzie à bord de son bateau touristique  Spirit of Loch Ness.

L’image semblait montrer soit un Nessie de 33 pieds (10 m) de long, soit simplement un grand banc de poissons.

L’image de M. Michie a été enregistrée sur le Jacobite Queen en juin 2015 au large du château d’Urquhart – réputé être un lieu de prédilection de Nessie – à environ 750 pieds (230 m).

Il a décidé de révéler son image sonar, en disant: «J’avais l’habitude de voir des choses surprenantes visuellement ou par sonar, mais à chaque fois il y avait une explication logique.

« Mais ce contact était différent. C’est vraiment inexpliqué. Je suis repassé à cet endroit beaucoup plus tard mais je n’ai jamais rien revu.

« Je connais bien Ronald Mackenzie et c’est un gars comme il faut. Il y a quelque chose d’inexpliqué là-bas. Je suppose que c’est une grosse anguille – 20 à 30 pieds de long (6 à 9 m).

Les équipements s’améliorent sans cesse et cela résoudra probablement le mystère de Nessie.

J’ai vu des choses au fil des ans que je ne voulais pas révéler par peur du ridicule, mais cette observation en 2015 était très similaire à celle de Ronald. »

M. Michie s’est demandé si son image était peut-être le modèle perdu de Nessie, qui a été utilisé pendant le tournage des années 1970 « La vie privée de Sherlock Holmes ».

Il a finalement été localisé en 2016 par le principal expert en sonar Craig Wallace, qui a déclaré qu’il était prêt à venir au Loch Ness avec un sonar sophistiqué pour essayer de découvrir ce qui habitait les profondeurs.

L’expert de Nessie Steve Feltham, qui a établi un record du monde pour la plus longue veillée à la recherche du monstre du Loch Ness, considère que les images du  sonar de M. Mackensie sont la preuve « la plus convaincante » de l’existence de la créature légendaire.

On dit que le monstre vaut 41 millions de livres sterling pour la région en revenus touristiques.

Le missionnaire irlandais St. Columba aurait rencontré pour la première fois une bête dans la rivière Ness en 565 après JC.

(Retravaillé d’après News 24)

Ce contenu a été publié dans Brèves, Brèves 2020, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.