Animaux Inconnus, Nouvelles Découvertes & Biodiversité (2007)

Programme

Samedi 03 novembre

10h30 – 11h15 : «Quelques réflexions sur la biodiversité et de quelques acquis scientifiques» par Dr. Patrick DE WEVER (géologue – Muséum National d’Histoire Naturelle – France)

La biodiversité a évolué au cours des temps géologiques immenses, parfois avec des crises importantes. On dit d’ailleurs que nous vivons la 6ème grande crise du monde vivant. On dit aussi que le réchauffement climatique est dangereux pour la planète. On dit aussi que les volcans sont dangereux pour la vie car ils sont tueurs. On dit, on dit ? On dit tant de choses. Il y a des convictions, certaines sont psychologiques, d’autres sont scientifiques. Les premières sont issues d’affirmations péremptoires et répétitives, les autres sont avérées mais souvent liées à quelques incertitudes ? Comme nous préférons les opinions indiscutées ? Nous avons tendance à privilégier les affirmations péremptoires. Lors de la conférence seront abordées quelques points qui sont des « acquis », ou considérés comme tels. Il ne s’agira pas d’une approche délibérément iconoclaste, mais celle d’un scientifique qui a comme religion la remise en cause, le doute, qui sont certes peu confortables, mais qui ont l?avantage de ne pas être des vérités avalées toutes crues ».

11h15 – 12h00 : «Les dossiers méconnus de la Cryptozoologie» (Présenté par Eric JOYE) par Dr. Jean-Jacques BARLOY (zoologiste et cryptozoologue – France)

A côté des « vedettes » de la Cryptozoologie, comme le Yéti, le Bigfoot ou la Pieuvre Géante, il y a des animaux qui font moins parler d’eux mais qui ne sont pas pour autant moins intéressants pour le zoologiste.

12h00 : Apéro

12h30 – 14h15 : Buffet

14h30 – 15h15 : «Crypto-Bio-Variété, nouvelle approche méconnue de la Nature» par Pr. Franco TASSI (zoologiste – Fondateur du Centre d’Etudes Ecologiques Apennin – ex-directeur du Parc National des Abruzzes – Italie)

Toute découverte fascinante entraîne une dizaine de nouvelles questions passionnantes.
Dans le but d’y répondre, la crypto-bio-variété (que nous avons proposée en 2006 en Italie au séminaire de Cesena (Italie) ) – constitue une nouvelle approche qui, tout en partant de la cryptozoologie traditionnelle, prend en compte également la crypto-botanique, la crypto-entomologie et pas mal d’autres secteurs encore mal explorés.
Contrairement à ce que plusieurs spécialistes imaginent, même la cryptozoologie poussée au niveau génétique, éthologique et évolutionniste et pas seulement biologique, taxonomique et systématique, étudie aussi bien la macrofaune que la méso-microphone.

15h15 – 16h00 :  Dr. Marie-Jeanne KOFFMANN (Non-communiqué)

16h15 – 17h00 : «Cryptozoologie versus Zoologie : un faux débat ?» par Pr. Léon BRENIG (Physicien -Belgique)

Dans cet exposé je défendrai la thèse que le rapport de la Cryptozoologie à la Zoologie est semblable à celui qu?ont des astronomes amateurs avec l’Astronomie. On pourrait même appeler certains astronomes amateurs des «crypto-astronomes». Plusieurs d’entre eux ont fait de grandes découvertes sans être des scientifiques professionnels de l’astronomie. Cela résulte du fait que Zoologie et Astronomie sont en partie des sciences d?observations. Une partie du domaine d’observation dans les deux disciplines est à la portée de toute personne motivée et ayant une formation qu?il est possible d?acquérir en autodidacte. Ces domaines ne nécessitent pas des outils conceptuels difficiles à comprendre ni des instruments particulièrement sophistiqués pour obtenir des résultats nouveaux et pertinents.

17h00 – 17h50 : «Coléoptéres et Biodiversité» par Dr. Enrico MIGLIACCIO (entomologiste – Association Bramea, Musée des Sciences Naturelles de Mentana – Italie)

L’extraordinaire diversité des coléoptères donne une bonne image de l’importance de la vie sur Terre: un être vivant sur quatre en fait partie, un animal sur trois est membre de cet ordre zoologique, comme le montre la Crypto-entomologie, nouvelle branche de la Cryptozoologie, créee par Franco Tassi en 1996.
Toute une série de découvertes récentes touchant à l?entomofaune inconnue montrent qu’il reste encore pas mal de mystères à élucider.
L’exploration touche aujourd’hui toutes les niches écologiques, de la canopée tropicale ou non-tropicale aux cavernes profondes.

20h00 : Repas avec les conférenciers

Dimanche 04 novembre

10h00 – 11h30 : Départ pour la visite de la Brasserie Chouffe

12h00 : Repas du terroir

14h15 – 15h00 : «La découverte de l’Okapi : une histoire cryptozoologique avant la lettre» par Michel RAYNAL (biochimiste & cryptozoologue – France)

L’histoire de la découverte de l’okapi est riche d’enseignements pour la cryptozoologie, et c’est en fait l’une de ses plus belles victoires, puisque le processus de découverte, comme on le verra, est passé par des traditions indigènes, puis des témoignages circonstanciés, puis des pièces anatomiques fragmentaires, puis des crânes, et enfin l’animal complet.

15h00 – 15h45 : «Hominidés et autres Primates inconnus» par Lorenzo ROSSI (explorateur & cryptozoologue – Italie)

Cet exposé présentera, d’une part, le premier rapport, synthétique mais complet, concernant les expéditions effectuées en Asie (au Népal dans la Réserve Naturelle de Lang Tang en 2004, en Mongolie dans le Désert de Gobi et Chaîne de l’Altaï en 2006) à la recherche de traces matérielles et de témoignages sur la survivance possible de Primates non-humains et d’Hominidés non encore reconnus par la science officielle, et, d?autre part, nos connaissances sur cette matière.

15h45 – 16h00 : Pause-café

16h00 – 16h50 : Table ronde, débats et conclusion : « Comment s’inscrit la Cryptozoologie dans les recherches actuelles sur la Biodiversité« 

Cette entrée a été publiée dans Activités, Colloques, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.