Quoi de neuf sur la Planète Crypto : “Black Panther” et calmar géant

Une panthère noire terrorise peut-être un village britannique

Panthère noire (Inde) (Photo Davidvraju sous licence creative common)

Il y avait longtemps que nous n’avions plus reçu de nouvelles concernant les Alien Big Cats britanniques…..

La police craint qu’une «panthère noire» ne terrorise un village des Cotswolds après qu’un homme qui promenait son de chien eut trouvé, horrifié, samedi passé une carcasse de brebis rongée jusqu’à l’os près du village de South Cerney, dans le Gloucestershire.

L’éleveur de moutons Francis Freeth, 57 ans, avait compté son troupeau de 110 la veille, lorsqu’il a reçu un appel le lendemain d’un promeneur de chiens.

La victime est considérée comme la deuxième brebis à avoir été massacrée et mutilée au cours des 10 derniers jours.

Des images choquantes montrent les restes mutilés d’une brebis trouvés sur un sentier près de South Cerney, Gloucestershire samedi dernier.

Les habitants ont repéré des félins rôdant autour du village cette semaine, ce qui fait soupçonner que ce félin pourrait être la légendaire “ bête de Broadwell ”.

Ellie Haggart, 27 ans, a déclaré qu’elle promenait son bouledogue français dans le village jeudi dernier lorsque la bête a surgi sur un sentier ‘.

Elle a déclaré: “ Je ne savais pas ce que c’était au début, mais je voyait que c’était assez grand, j’ai cru que c’était un chien de grande taille. J’ai vite réalisé qu’il n’avait pas de propriétaire à ses côtés et  je me suis vite rendu compte que cet animal se déplaçait comme un félin par le mouvement de ses épaules et la forme de ses pattes, différentes de celles d’un chien. ‘

Les habitants ont repéré des grands félins rôdant autour du village cette semaine, ce qui fait soupçonner que le félin pourrait être la légendaire “ bête de Broadwell ” (photo, 2019)

Ellie a ajouté: “ Je ne sais pas si il nous avait vus, Oscar et moi, mais cet animal a commencé à se diriger lentement dans notre direction. J’étais terrifié.’

L’équipe de la police rurale du Gloucestershire enquête pour savoir si l’observation pourrait être liée à la carcasse du mouton mort de Francis.

M. Freeth a déclaré au Sun: “ J’ai vérifié mon bétail vendredi de la semaine dernière et les y ai tous comptés, mais samedi matin, j’ai reçu un appel téléphonique de quelqu’un qui se baladait et avait trouvé un de mes moutons mutilé. C’était dégoûtant, il ne lui restait que la tête mais pas beaucoup plus à part sa colonne vertébrale et quelques côtes, elle avait été complètement décharnée.«Je suis vraiment très ennuyé, mais vous ne pouvez pas faire grand-chose si une bête comme celle-ci attaque votre troupeau.  J’espère juste que ça n’arrivera plus, mais je ne serais pas surpris si c’était le cas, car c’est une source de nourriture pour lui.

L’équipe de lutte contre la criminalité rurale de la police de Gloucestershire a déclaré:  “Nous avons enregistré rapport d’une observation de Panthère Noire dans le quartier de Wildmoorway Lane de South Cerney.

Les agents ont fait appel aux médias sociaux où ils ont publié une photo de la carcasse du mouton et ont demandé si elle était liée à l’observation du gros chat.

L’officier responsable de la criminalité liée aux espèces sauvages a ajouté que le mouton avait été «tiré au-dessus de trois clôtures de stockage à 4 pieds de hauteur de son champ et enlevé à une certaine distance».

Une porte-parole de la police du Gloucestershire a déclaré: «Jeudi dernier (4 juin), nous avons reçu un appel d’une femme qui pensait avoir vu un gros chat noir près de Wildmoor Way, South Cerney. Deux autres observations potentielles ont été signalées.

Un officier responsable de la criminalité liée aux espèces sauvages a également été en contact avec un fermier après la découverte d’une carcasse de mouton dans un champ à Ashton Keynes.

Echouage de calmar géant en Afrique du Sud (d’après SciencePost)

calmar géant échoué en Afrique du sud en 2020

Le jeune calmar géant échoué sur la plage de Golden Mile, dans la baie de Brittania, le dimanche 7 juin 2020. Crédits : Adéle Grosse/Iziko Museums of South Africa

Un calmar géant a été retrouvé il y a quelques jours, échoué sur une plage sud-africaine. Le céphalopode, qui mesurait un peu plus de quatre mètres de long, sera prochainement étudié par des biologistes.

C’est le type de rencontre qu’on ne fait pas tous les jours. Le dimanche 7 juin, un calmar géant était retrouvé échoué sur la plage de golden Mile à Britannia Bay, à environ 150 kilomètres au nord du Cap, en Afrique du Sud.

Découvert par le baigneur Richard Davies, le céphalopode était malheureusement encore vivant lorsqu’il a été retrouvé.

Les biologistes marins des musées Iziko profiteront de cette occasion pour autopsier ce jeune spécimen. Ils tenteront notamment de comprendre les causes de sa mort mais l’hypothèse d’une collision avec un chalutier peut d’ores et déjà être écartée vu le bon état du spécimen.

Ce contenu a été publié dans Brèves, Brèves 2020, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.