Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Lynx, monstre marin, Almasty…

Lynx noir du Canada

Le lynx noir du Canada. Crédit : Thomas Jung / MammaliaLe Dr Thomas Jung a filmé un spécimen de lynx noir du Canada sur son téléphone portable, du jamais vu auparavant. Le magnifique félin est atteint de mélanisme.
Si on connaît les Panthères et Léopards noires (voir Bagheera, le Léopard noir du Livre de la Jungle), les Jaguars noirs, c’est la première fois que l’on rencontre un cas de mélanisme, dû à une mutation génétique, chez un Lynx du Canada (Lynx canadensis).
Le Lynx du Canada est une autre espèce de lynx, un peu plus petite et plus légère que le Lynx européen ou Lynx boréal (Lynx lynx). En Europe nous avons aussi le Lynx pardelle ou Lynx ibérique (Lynx pardinus), espèce dont les mensurations et poids sont proches du Lynx canadien. Cette dernière espèce est cantonnée à la péninsule ibérique.
(Pour retrouver l’article d’origine : Lynx mélanique )

Un manuscrit soviétique sur les expéditions pour trouver l’Almasty exhumé 

Expédition AlmastyDans plusieurs pays de l’ex-URSS, on rapporte l’existence de créatures cryptiques et autres « hommes-ours nus » se déplaçant dans les montagnes.

Au Tadjikistan, au Kirghizistan et en Ouzbékistan, on rapporte l’existence de créatures cryptiques se déplaçant dans les montagnes, d’« hommes-ours nus » poussant des hurlements perçants au milieu de la journée, de grandes créatures poilues renversant les tentes d’un coup de pied rageur, de troupes de bêtes à poils de chameau se déplaçant sur deux jambes et se nourrissant de rhubarbe, et même d’effroyables scènes de meurtre où le foie des victimes avait été mystérieusement arraché.

Il y a plus de 50 ans, dans les montagnes enneigées du Caucase, une équipe de chercheurs soviétiques se lançait à la recherche du cousin de Bigfoot.

Un manuscrit soviétique qui vient d’être retrouvé permet de faire la lumière sur l’une des premières expéditions à la recherche de cette créature légendaire – et relate notamment des rencontres supposées avec la bête.

(Pour lire tout l’article : « Un manuscrit soviétique sur les expéditions pour trouver le Yéti exhumé »)

Un poisson-lune de 3 tonnes est le plus gros poisson osseux jamais trouvé

Description de cette image, également commentée ci-aprèsUn poisson-lune (appelé aussi Môle) monstre de près de 3 tonnes retrouvé mort au large du Portugal a fait pencher la balance en tant que poisson osseux le plus lourd jamais découvert. Alors que le géant océanique a été découvert en 2021, son statut de record du monde Guinness n’a été révélé que récemment grâce à une nouvelle étude publiée ce mois-ci dans “The Journal Of Fish Biology”.

À plus de 6 000 livres, le poisson-lune pesait autant qu'un Hummer.Le poisson-lune à tête bombée surdimensionné – connu sous son nom scientifique Mola Alexandrini – avait été découvert flottant au large de l’île de Faial, dans les Açores de l’océan Atlantique Nord en décembre, a rapporté Jam Press. Il a ensuite été récupéré par les autorités locales et ramené au port afin qu’il puisse être correctement examiné par des scientifiques.

(Pour retrouvé l’article d’origine : Le monstre marin de 3 tonnes est le plus gros poisson osseux jamais trouvé )

Un poisson-lune monstre de près de 3 tonnes retrouvé mort au large du Portugal a fait pencher la balance en tant que poisson osseux le plus lourd jamais découvert.

Ce contenu a été publié dans Brèves, Brèves 2022, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.