Une nouvelle espèce d’araignée géante découverte au Mexique

Une nouvelle espèce d’araignée géante découverte au Mexique

califorctenus-cacachilensis-araignee-mexique_5869109La Califorctenus cacachilensis, mesurant presque la taille d’une assiette, a été découverte dans le nord-ouest du pays. L’arachnide vivant la nuit, il est difficile de le voir.

Cette nouvelle espèce d’araignée, d’un diamètre d’environ 23 cm, a été découverte par des scientifiques en Basse-Californie, dans le nord-ouest du Mexique.

Endémique de cette péninsule, l’arachnide a été initialement repéré dans des grottes à Las Cacachilas, explique Maria Luisa Jimenez, spécialiste du Centre de recherches biologiques du nord-ouest (CIBNOR).

Cette zone montagneuse se situe non loin de La Paz, la capitale de la Basse-Californie du Sud.

Découverte en 2013

« La première fois que je l’ai vue, j’ai été très impressionnée pas sa taille », indique cette spécialiste qui dit, de toute sa carrière, n’avoir « jamais rencontré une araignée aussi grande ». Et pour cause, celle-ci faut « quasiment la taille d’une assiette ».

Elle a été initialement identifiée en 2013 lors d’une expédition conjointe entre des chercheurs du Museum d’histoire naturelle de San Diego (theNAT), au sud-ouest des Etats-Unis, et des chercheurs mexicains, selon le blog de cette institution.

Pour déterminer ses caractéristiques et ses liens avec d’autres espèces connues, les scientifiques ont fait appel à Maria Luisa Jimenez et à d’autres experts de l’Université de Campinas, au Brésil.

Huit spécimens comparés

« Nous avons capturé huit spécimens, je les ai comparés […] et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il s’agit d’un nouveau spécimen », explique la spécialiste. Cette araignée californienne aux larges pattes (10 centimètres) et au petit corps velu mesure environ 23 cm de diamètre.

Elle est similaire à « l’araignée errante brésilienne » et de la même famille que d’autres tarentules de ce pays. Comme elles, elle possède un corps aplati, ainsi que deux crochets imposants. Sa tête et ses pattes sont d’une couleur café intense, tandis que son abdomen est jaune.

Un venin non mortel

Mais en dépit de son aspect effrayant, la Califorctenus cacachilensis n’est pas agressive, à moins de chercher à l’attraper. Et « son venin n’est pas mortel pour l’homme », précise Maria Luisa Jimenez. D’autant que pour se faire mordre, il faudrait déjà apercevoir le spécimen: or, cette araignée vit la nuit et est rapide, ce qui la rend difficilement visible.

Selon l’experte du CIBNOR, il existe dans le monde plus de 45 000 espèces d’araignées. Parmi elles, 250 sont endémiques de la Basse-Californie.

(Pour voir d’autres photos de C. cacachilensis : L’Express )

Cette entrée a été publiée dans Brèves, Brèves 2017, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.