Quoi de neuf sur la Planète Crypto : Hallali sur le Bigfoot !

OKLAHOMA CITY — Un député du Congrès de l’État de l’Oklahoma a présenté un projet de loi visant à créer la chasse… aux Bigfoots !

Les Montagnes Ouachita, une région fortement boisée du sud-est de l’Oklahoma, où se déroule annuellement un festival du Bigfoot, traversent le district de Justin Humphrey. Selon lui, délivrer des permis et des vignettes de chasse pourrait aider à stimuler le tourisme.

«L’établissement d’une vraie saison de chasse et la délivrance de permis pour les personnes qui souhaitent chasser le Bigfoot attireront simplement plus de gens dans notre belle région », a-t-il déclaré dans un communiqué.

M. Humphrey a souligné que son projet de loi n’autoriserait que le piégeage. Il espère également obtenir 25 000 $ (un peu plus de 20 000 €)  à offrir à titre de prime pour celui qui capturerait un Bigfoot.

Micah Holmes, un porte-parole du Département de la Conservation de la Faune de l’Oklahoma, qui supervise la chasse dans l’État, a déclaré à la chaîne de télévision KOCO que l’agence fondait ses décisions sur la recherche scientifique et que celle-ci ne reconnaissait pas l’existence des Bigfoots.

Pour rappel, après une constatation décevante au Texas, lors de notre expédition « Sasquatch 2007 » nous nous sommes rendus, le Pr. Léon Brenig, Benoit Leurquin et moi, dans les forêt de la région de Ouachita, en Oklahoma.

Lors d’une de nos escapades en forêt nous avons été suivis par une forte odeur de fauve pendant quelques dizaines de mètres avant que celle-ci ne s’évanouisse. Au départ nous avons cru qu’un ours noir nous suivait, mais aujourd’hui cette explication doit être remise en question, car ayant croisé depuis plusieurs ours noirs depuis, jamais cette odeur n’a été perçue chez eux.

Or plusieurs témoignages stipulent que le Bigfoot, mâle en particulier, est capable d’être entouré d’une odeur pestilentielle décrire différemment par les témoins, tour-à-tour comme sentant les excréments ou la charogne. En ce qui nous concerne sur la nature de l’animal qui nous suivait, la question reste ouverte.

 Rêvez-vous de nous accompagner cette année sur les traces du Bigfoot ?

Alors poser votre candidature

 ICI

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.